Philips ne répond plus au téléphone mobile

Par
Le 26 juin 2001
 0

Philips abandonne sa production de mobiles et supprime plus de 1200 emplois en France, principalement sur le site du Mans.

Philips abandonne sa production de mobiles et supprime plus de 1200 emplois en France, principalement sur le site du Mans.

Philips Electronics a annoncé mardi qu'il allait arrêter la production de combinés de téléphonie mobile, activité qui a plombé les comptes du groupe l'an dernier, la division de téléphonie mobile ayant terminé l'année dans le rouge après un quatrième trimestre très décevant.

Cette décision du groupe néerlandais va se traduire par la suppression de 1.235 emplois en France et une charge de 300 millions d'euros (258,4 millions de dollars) dans ses comptes du deuxième ou du troisième trimestre.

Le site du Mans, le seul en Europe à fabriquer des combinés portables va être le principal touché par les suppressions d'effectif.

Mais Philips souligne qu'il prévoit le maintien de plus de 1.600 emplois sur les 2.842 (dont 2.536 au Mans) de la division Philips Consumer Communications (PCC) en France.

Sur ce total, 280 postes d'ingénieurs, cadres et techniciens supérieurs seront repris par le groupe chinois China Electronics Corporations (CEC), qui s'implantera au Mans, dans laquelle Philips détiendra une participation minoritaire et à qui sera sous-traitée la fabrication de ses mobiles.

Ainsi, après Ericsson et Alcatel, Philips est le troisième groupe a arrêter sa production de mobiles, mais en externalisant sa production, le néerlandais continuera a vendre des téléphones sous sa propre marque.

"En réduisant les coûts considérablement, nous pourrons maintenir notre présence sur le marché avec un risque beaucoup moins grand", a commenté le patron du groupe, Gerard Kleisterlee.

Le titre Philips coté au compartiment des valeurs étrangères, a rétrogradé de 6,80% en bourse.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités

scroll top