DoCoMo rappelle ses 1400 mobiles 3G

15 juin 2001 à 00h00
0
La filiale mobile de l'opérateur historique japonais, NTT DoCoMo, se voit dans l'obligation de rappeler ses 1400 téléphones de 3ème génération.

Au Japon l'opérateur NTT DoCoMo rappelle ses 1400 combinés de 3ème génération de téléphonie mobile mis en circulation il y a 15 jours pour un test «grandeur nature.»

Les opérateurs semblent connaître de très sérieuses difficultés avec cette technologie de 3e génération, et NTT DoCoMo est l'un des premiers à s'y être risqué.

Takumi SUZUKI, porte-parole de DoCoMo se veut rassurant : «Nous remplaçons les appareils pour améliorer leurs fonctions, et non pas en raison de problèmes techniques.»

Aucune précision n'a été communiquée concernant la date à laquelle seront effectivement remplacés les 1400 appareils concernés, tous fabriqués par le constructeur japonais NEC Corp et commercialisés le 30 mai dernier à Tokyo.

En plus de ces combinés, DoCoMo a mis en circulation 1900 cartes de connexion pour Ordinateurs Portables. L'opérateur souhaite par ailleurs distribuer 1200 combinés dotés de capacités de transmission et de réception vidéo dès la fin du mois...

Malgré tout, selon certains analystes ce retrait était attendu.
«L'objet du test était d'améliorer les téléphones», affirme Kate LYE du cabinet UBS Warburg.

«Nous disposons d'un de ces appareils. Il a besoin de bon nombre d'améliorations. Ce n'est pas un téléphone génial. C'est une bonne chose qu'ils le fassent évoluer», a-t-elle ajouté.

D'après Reuters, les difficultés rencontrées concernent notamment l'autonomie, qui ne dépasserait pas une journée, des problèmes de connexion à l'intérieur de la zone de couverture, des ruptures intempestives de communication et le gel occasionnel des fonctions de l'appareil.

Gageons que DoCoMo saura revoir sa copie...
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Itineris de France Télécom passe à l’Orange
Partage limité de l’UMTS au Danemark
Un fond américain à la rescousse de Kalisto
Cassiopea E-750 : Un nouveau PocketPC signé Casio
Net Business + Start-up Forum du 4 au 6 juillet à Monaco
Itineris de France Télécom passe à l’Orange
Partage limité de l’UMTS au Danemark
Un fond américain à la rescousse de Kalisto
Cassiopea E-750 : Un nouveau PocketPC signé Casio
Net Business + Start-up Forum du 4 au 6 juillet à Monaco
Haut de page