Orange pourrait passer sous pavillon français dans les prochaines semaines

Par
Le 27 mai 2000
 0
Le groupe 1, présidé par Michel BON, serait sur le point de finaliser le rachat de Orange, un opérateur mobile britannique. Propriété de Manessman, récemment racheté par une OPA historique de Vodaphone, Orange doit être renvendu pour ne pas fosser la concurrence sur le marché anglais. Le prix de la transaction est estimé à plus de 32 milliards d'euros (213 milliards de francs) dont plus des deux tiers en cash. C'est d'ailleurs cet élément, rendu nécessaire par le refus du gouvernement français de céder ses parts, qui séduirait Vodaphone, lui même à la recherche de cash pour finaliser le rachat de Manessman. France Telecom pourrait ainsi réussir une implantation européenne d'envergure, sur un acteur disposant en outre d'une licence UMTS. Mais cette acquisition se paye au prix fort et pourrait réduire par la suite les capacités d'investissement du géant tricolore.
Modifié le 18/09/2018 à 14h28

Les dernières actualités

scroll top