Deutsche Telekom dément de nouvelles suppressions massives

0
L'opérateur historique allemand a démenti ce week-end vouloir effectuer de nouvelles coupes sombres "massives" dans ses effectifs.

D'après la presse allemande, Deutsche Telekom envisagerait la suppression de 23.000 emplois supplémentaires d'ici à 2010.

Le journal Bild Zeitung, notamment, a fait référence à un document interne de l'opérateur selon lequel un effectif salarial "compétitif" pour Deutsche Telekom devrait s'établir à 93.000 employés en Allemagne contre 167.000 à l'heure actuelle.

Samedi 21 octobre 2006, l'opérateur historique allemand a qualifié ces informations de "spéculations". Son porte-parole a confirmé la poursuite du plan de restructuration engagé l'an dernier (suppression de 32.000 postes d'ici 2008), mais a démenti la mise en oeuvre d'un nouveau plan social "massif".

On s'interroge : Kai-Uwe Ricke, président du directoire de Deutsche Telekom, a indiqué à plusieurs reprises que les suppressions de postes ne pourraient pas s'arrêter en 2008. Par ailleurs, l'activité fixe de l'opérateur décline.

De plus, contrairement à ses voeux, Deutsche Telekom ne pourra évincer la concurrence au prétexte d'investissements lourds dans le très haut débit, la fibre optique, la Commission européenne s'y est vivement opposée. Désormais, l'opérateur est dans l'obligation d'ouvrir ses réseaux (VDSL inclus) aux nouveaux entrants.
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page