Le rachat de YouTube par Google inquiète MySpace

0
Deux jours après l'annonce du rachat de YouTube, Google a réaffirmé la validité de son partenariat publicitaire avec le réseau social MySpace.

Le rachat de YouTube par Google inquiète MySpace.

Afin de rassurer News Corp - l'empire multimédia a racheté MySpace l'an dernier pour la somme de 580 millions de dollars - Eric Schmidt, CEO de Google, a rencontré mercredi 11 octobre 2006 la direction exécutive du groupe.

Cette visite a eu lieu deux jours après l'annonce du rachat pour 1,65 milliard de dollars de YouTube par Google. Bien que le site de partage de vidéos personnelles ait signé un accord publicitaire avec , Google pourrait changer la donne.

Cette initiative va-t--elle faire de l'ombre à MySpace ?

En août dernier, Google a accepté de verser 900 millions de dollars sur trois ans à Fox Interactive, filiale du groupe New Corp. en charge de MySpace, pour devenir le fournisseur attitré de liens sponsorisés du réseau social.

Incontournable du web étatsunien, ce site communautaire créé en 2004 regroupe des pages personnelles (textes, images, musiques, vidéos, etc.) et s'adresse à une cible jeune : les 16-34 ans.
Grâce à son modèle bien huilé (accès gratuit, fonctionnalités personnalisables et publicité), MySpace.com fait partie des plus visités aux Etats-Unis.

Lors de sa rencontre avec Rupert Murdoch et Peter Chernin, respectivement CEO et directeur des opérations de News Corp, Eric Schmidt a réaffirmé la validité du partenariat publicitaire entre Google et MySpace.

Selon le Wall Street Journal, les deux parties réfléchissent à de nouvelles options notamment dans la publicité autour des contenus vidéo. En juillet 2006, le nombre de vidéos visionnées sur MySpace a été supérieur à celui enregistré sur YouTube.

Interrogé par le quotidien américain, Ross Levinsohn, président de Fox Interactive Media, a indiqué : "Si nous pouvons trouver les moyens de travailler avec eux ou de mieux les intégrer, ce serait vraiment une bonne chose pour nous."
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page