s-TESTA : Equant-HP remporte un contrat européen à 210 M€

0
Le consortium franco-américain a remporté le contrat portant sur le déploiement du nouveau réseau sécurisé des administrations européennes : s-TESTA.

Bruxelles signe un contrat réseau de 210 M€ avec le consortium Equant/HP.

Dans ce cadre, le groupe informatique américain et le spécialiste IP VPN du groupe France Télécom vont remplacer plusieurs systèmes de transmission de données par une nouvelle infrastructure communautaire.

A terme, les administrations européennes et nationales utiliseront ce nouveau réseau de communication sécurisé, s-TESTA ("Secured Trans-European Services for Telematics between Administrations"), pour échanger des informations.

"Nous disposerons d'un réseau hautement sécurisé pour connecter le système d'information Schengen (SIS II), données biométriques incluses, et faciliter l'interopérabilité de différents systèmes", a indiqué dans un communiqué daté du 3 octobre 2006, Franco Frattini, VP de la Commission européenne,
en charge de la justice, de la liberté et de la sécurité.

Dans le cadre du programme IDABC ("Interoperable Delivery of European eGovernment Services to public Administrations, Business & Government"), outre le SIS II, le réseau s-TESTA sera notamment utilisé par :

Eurodac (base d'empreintes des demandeurs d'asile), VIS (SI visas), Tachonet (SI transports), Cecis (protection civile), Fado (système d'archivage d'images), des cellules nationales de renseignement financier et Europol (Office de police de l'UE).

Cette initiative doit permettre à l'Union européenne de mieux répondre aux défis qu'elle doit relever "pour rendre notre société plus moderne et plus sûre", a insisté Bruxelles.
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page