Des secouristes américains récupèrent un conducteur bloqué en montagne : il suivait l'itinéraire de Google Maps

Alexandre Boero
Par Alexandre Boero, Journaliste-reporter, responsable de l'actu.
Publié le 10 juillet 2024 à 08h22
La voiture est piégée dans une montagne, après avoir suivi une indication de Google Maps © Wasatch Search And Rescue
La voiture est piégée dans une montagne, après avoir suivi une indication de Google Maps © Wasatch Search And Rescue

Envoyé sur des routes montagneuses impraticables par Google Maps, un jeune conducteur a dû être secouru par les autorités de l' l'Utah, aux États-Unis. L'opération a duré plusieurs heures.

C'est une histoire peu banale qui nous montre bien qu'il ne faut pas toujours aveuglement suivre les recommandations de Google Maps, Waze et autres applications de navigation. L'homme de 23 ans secouru jeudi dernier dans la communauté de Strawberry, dans l'Utah aux USA, l'a appris à ses dépens. Après avoir été bloqué en montagne puis évacué, il a reconnu avoir emprunté un raccourci proposé par Google Maps.

Bloqué sur un chemin rocaillé suggéré par Google Maps, un conducteur évacué

Coincé sur le flanc d'une montagne dans l'Utah, le jeune conducteur a conduit sa Toyota sans stress manifeste, jusqu'à se retrouver sur un chemin de terre rocailleux particulièrement délicat, le genre sur lequel il est facile de se casser les dents. Est arrivé un moment où il lui est devenu impossible de progresser, ni même de bouger son véhicule.

Bloqué sur la route de Strawberry Peak depuis la cité de Springville, alors qu'il souhaitait se rendre très loin de l'autre côté de la montagne, à Vernal, le conducteur a dû se résoudre à appeler les secours, depuis les bois sombres de la montagne. Il était à ce moment-là 00h40.

Le 911, le numéro d'urgence aux USA, a alors dépêché une équipe de recherche et de sauvetage issue du Wasatch County Search & Rescue. Au total, la mission aura duré plus de trois heures. Les secouristes ont été tout de suite rassurés en voyant l'homme indemne.

Des accidents qui se répètent, aussi dus au manque de précision des requêtes tapées par les conducteurs

Si l'opération de sauvetage fut aussi longue, c'est parce qu'il aura fallu ramener l'homme en bas de la montagne, pour qu'il soit mis en sécurité. Les images des équipes de secours montrent bien un véhicule bleu piégé dans la terre et la roche. Des véhicules tout-terrain ont dû être utilisés pour atteindre la voiture du conducteur piégé.

Le shérif du comté d'Emery, Tyson Huntington, a expliqué à nos confrères d'ABC4 que le problème venait de Google Maps, certes, mais aussi de la requête tapée par les conducteurs. Le problème sur cette route n'est hélas pas inédit, mais il intéressant de noter qu'il survient à chaque fois que le conducteur se contente de taper « Utah » dans sa barre de recherche, explique le shérif.

Quasiment sur cette même route, il y a un peu plus d'un mois, c'est un semi-remorque qui fut carrément bloqué. Il y a surtout eu, par le passé, des accidents plus graves ailleurs dans le pays. En 2022, le papa de deux enfants avait conduit sa Jeep dans un ruisseau, en suivant les indications de Google Maps. Piégé par un violent orage en pleine nuit, il en avait perdu la vie, après avoir chuté d'une falaise, le GPS n'ayant pas indiqué la disparition d'un pont quelques années plus tôt.

  • Précision des cartes
  • Base de données très riche
  • Mises à jour rapides
10 / 10

Sources : ABC4, Instagram @wasatch_county_sar

Par Alexandre Boero
Journaliste-reporter, responsable de l'actu

Journaliste, responsable de l'actualité de Clubic. En soutien direct du rédacteur en chef, je suis aussi le reporter et le vidéaste de la bande. Journaliste de formation, j'ai fait mes gammes à l'EJCAM, école reconnue par la profession, où j'ai bouclé mon Master avec une mention « Bien » et un mémoire sur les médias en poche.

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ?
Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
Commentaires (0)
Rejoignez la communauté Clubic
Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.
Commentaires (5)
Bidouille

Avant de regarder son écran, il est souvent préférable de regarder la route. Mais pour cela il faut être doté d’un cerveau.

Nmut

Le problème des Etats Unis, c’est que pas mal de routes secondaires ne sont pas goudronnées, et quelques fois dans un état lamentable. Les GPS sont donc configurés par défaut avec les routes de terre, contrairement aux pays européens. Et les conducteurs étant habitués, ils ne se doutent de rien avant d’être bloqués.

Baxter_X

Je me suis deja retrouvé sur des chemins de terre perdu au milieu de la campagne a cause de maps.
Pas plus tard qu’il y a 3 semaines en allant a un mariage.
Par contre j’ai utilisé mon bon sens. J’ai rapidement compris qu’il me fallait trouver moi même un itinéraire bis.

peper_1_1

Idem
Waze me proposait une route « normale » tandis que (au même moment) Maps voulait m’envoyer sur un chemin forestier, supposé plus rapide, quasi impraticable (j’y ai croisé une jeep, le conducteur faisait demi tour car pas serein…).
J’évite Maps en gps désormais.

Baxter_X

C’est exactement ce qui l’est arrivé