Google confirme l'authenticité des documents qui ont fuité sur Internet

Mathilde Rochefort
Publié le 31 mai 2024 à 11h55
Les documents révèlent les pratiques SEO de Google. © PK Studio / Shutterstock.com
Les documents révèlent les pratiques SEO de Google. © PK Studio / Shutterstock.com

Google a finalement confirmé l'authenticité des milliers de documents qui ont subi une fuite massive ces derniers jours. Ils lèvent le voile sur le fonctionnement de l'algorithme du moteur de recherche le plus utilisé au monde.

L'existence de cette fuite a été rapportée par les experts en SEO Rand Fishkin et Mike King, qui ont tous les deux publié des analyses initiales des plus de 2 500 documents et de leur contenu. Ils listent notamment une partie des nombreux critères pris en compte pour le référencement. Jusqu'alors, la firme de Mountain View avait refusé de s'exprimer sur cette affaire, mais elle a décidé de sauter le pas.

Meilleur moteur de recherche, le comparatif 2024
A découvrir
Meilleur moteur de recherche, le comparatif 2024

07 février 2024 à 11h53

Comparatifs services

Des informations précieuses

« Nous mettons en garde contre les suppositions inexactes sur la recherche basées sur des informations hors contexte, obsolètes ou incomplètes. Nous avons partagé de nombreuses informations sur le fonctionnement de la recherche et les types de facteurs que nos systèmes prennent en compte, tout en nous efforçant de protéger l'intégrité de nos résultats contre les manipulations », a commenté, Davis Thompson, un porte-parole de Google, à The Verge.

Si l'entreprise se montre aussi incisive, c'est parce que le contenu des documents s'avère ultra précieux pour les industries du marketing et de l'édition, entre autres. Ils dépendent largement de Google Search, passerelle essentielle pour rechercher des informations et du contenu en ligne. De même, elle ne veut pas que ses secrets tombent entre les mains de la concurrence, dans un secteur qu'elle domine allègrement.

Google tient compte d’au moins 14 000 critères différents, comme le maillage interne et externe ou le nombre de clics sur des liens, au moment de décider qui va arriver en haut de son classement. La pondération de ces critères, elle, n'a pas été dévoilée lors de la fuite des documents, qui auraient été obtenus en raison de leur mise en ligne accidentelle sur GitHub.

Cette fuite d'informations présente un réel préjudice pour Google © M-Production / Shutterstock

Nouvelle débâcle réglementaire à venir ?

Cette fuite massive pourrait aussi s'avérer préjudiciable pour la société d'un point de vue réglementaire. Elle révèle en effet que Google recueille et utilise potentiellement des données qui ne contribuent pas au classement des pages Web dans Google Search, telles que les clics, les données des utilisateurs de Chrome, etc. Google a toujours nié utiliser les données issues de son navigateur maison pour stimuler son moteur de recherche.

Couplés aux nombreuses informations dévoilées lors du procès opposant le géant du Web au département de la Justice américain, ces documents apportent davantage de clarté sur ses pratiques SEO, l'un des sujets sur lesquels la firme se montre particulièrement discrète.

  • Très bonnes performances
  • Simple et agréable à utiliser
  • Un navigateur bien sécurisé

Complet et fluide, Google Chrome s’impose comme une référence gratuite des navigateurs web et se place en excellente position face à d’autres applications phares comme Mozilla Firefox et Microsoft Edge (ex-Internet Explorer). Pour compléter sa version Windows, Mac et Linux pour ordinateur, la firme californienne propose également une version mobile compatible avec Android et iOS.

Source : The Verge

Par Mathilde Rochefort

Avide de nouvelles technologies et particulièrement férue de la marque à la pomme, j’en fais mon métier depuis près d’une décennie. Réseaux sociaux, IA et autres applications… Je partage mon expertise quotidiennement sur le World Wide Web.

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ?
Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !

A découvrir en vidéo

Commentaires (0)
Rejoignez la communauté Clubic
Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.
Commentaires (10)
norwy

Google ment honteusement sur le tracking mis en place sur Chrome depuis des années.

Que chacun se fasse son avis sur la marche à suivre pour les remercier de leur mensonges.

F_Bombyx

Oooléé!!!
Le début de la fin pour Googhell?

Bombing_Basta

L’avis est fait depuis le début…

« J’ai maintenant le choix entre continuer à utiliser firefox qui ne m’a jamais déçu et ne vit pas du data mining, et utiliser l’aspirateur binaire installé d’office sans mon accord par Google, et bien sûr non désinstallable… Mais que faire non di Diou, le choix est tellement cornélien ?!? »

:laughing:

juju251

Quand on voit déjà comment Chrome a été imposé par Google (dans des installations qui n’ont rien à voir, comme pour des adwares ou crapwares :smirk:) … :sweat_smile:

norwy

Ah mais tu as raison, sauf que tu t’apercevras du nombre de zombies qui vont continuer à te jurer que Google fait ce qu’il faut pour respecter leur choix et surtout apporter une qualité IRREPROCHABLE à leur expérience et leurs requêtes sur le dernier gel douche à bulles sponsorisé par l’émission renommée des marseillais. :joy:

Il va en falloir des articles comme celui-ci pour leur faire ouvrir les yeux (et encore…).

norwy

comme pour des adwares ou crapwares ? Pour moi, c’est l’emblême number one de cette catégorie :melting_face:

Bombing_Basta

Ah mais je m’aperçois lol, « l’avis fait depuis le début », c’est le mien ^^
Et je résiste depuis 8 ans côté smartphone avec un appareil sous GNU/Linux (actuellement un Google Nexus 5 pour bien faire lol, sous Ubuntu Touch).

Et si je suis forcé de passer à Android, bah ce sera avec f-droid et aurora store, histoire de ne pas avoir besoin de compte google…

Joeee

Malheureusement il n’y a pas que via les installations en douce, à un moment lorsque l’on allait sur Google Search (et bien évident utilisé par plus de 80% de personnes dans le monde), il y a avait une incitation à installer Chrome pour une meilleur expérience.

Et surtout les médias n’arrète pas de parler de Chrome, que ce soit les médias généraliste mais surtout les médias IT, dont Clubic.

olivierjoselyne

Est windows qui aussi piraté par sait soi disant cybersecurite est qui bloque nôtre ordinateur est nous demandant de payer pour retirer ce soit disant virus moi je n ai plus confiance en windows

Palou

Cela m’étonnerai que Windows te bloque et te demande de payer :stuck_out_tongue_winking_eye:
… sauf si tu as une version piratée. Tu es plutôt tombé sur un virus qui te fait croire que c’est Windows.