Santé : SFR désactive l’antenne relais de Ruitz

Par Ariane Beky
le 30 novembre 2005 à 00h00
0

Suite à la mort de deux fillettes atteintes d’une tumeur, l’opérateur mobile a désactivé son antenne relais installée près de l’école de Ruitz, Pas-de-Calais.

Suite à la mort de deux fillettes atteintes d'une tumeur, l'opérateur mobile a désactivé son antenne relais installée près de l'école de Ruitz, Pas-de-Calais.

Sous la pression, SFR décide de désactiver son antenne relais installée depuis huit années près de l'école primaire de la commune de Ruitz (Pas-de-Calais).

Après que deux petites filles de 6 et 4 ans aient été emportées par une tumeur au cerveau, la première l'an dernier, la seconde mi-novembre 2005, les familles ont estimé que l'antenne a pu avoir des répercussions néfastes sur la santé des enfants.

Pour répondre aux inquiétudes des habitants, 1500 au total, le maire PS de Ruitz, Jacques Brévart, a pris par "précaution" un arrêté afin que soit désactivée l'antenne relais installée près de l'école communale.

Par ailleurs, une pétition ayant récolté près de 240 signatures a été déposée en sous-préfecture lundi afin que l'antenne soit supprimée du paysage.

Bien que le lien entre le décès des fillettes et leur exposition aux champs électromagnétiques émis par l'antenne relais n'ait pas été prouvé, SFR (Vivendi Universal) a préféré désactiver l'antenne par "souci d'apaisement".

Le second opérateur mobile français a néanmoins tenu à rappeler "que les autorités sanitaires, tant en France qu'à l'étranger, écartent l'hypothèse de risques pour la santé des populations vivant à proximité des antennes relais" (sfr.fr).

SFR cherche à "maintenir le dialogue" afin de rétablir le service sur la commune - le contrat entre l'opérateur et la municipalité de Ruitz perdure jusqu'en 2010. Le maire a proposé d'installer l'antenne sur le clocher de l'église, mais la population s'y oppose.

A noter : Selon un sondage national rendu public en mai dernier par tns-sofres, 65% des maires interrogés estiment que les antennes-relais "ne représentent pas un danger pour la santé des personnes vivant à proximité."

Dans le cas de Ruitz (ville-ruitz.fr), la cellule interrégionale d'épidémiologie a été chargée d'enquêter.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

William Shatner (Star Trek) nous raconte en vidéo comment la NASA va retourner sur la Lune
Une app mobile pour diagnostiquer les otites en
Désenchantée : la saison 2 pour tous sur Netflix dès le 20 septembre
Edge Chromium, la version de développement continue son évolution
Les bactéries océaniques qui produisent de l’oxygène altérées par la pollution plastique
Hyundai et Kia investissent dans Rimac pour développer deux sportives électriques
Fondation / e / : des smartphones Android remis à neuf... les services Google en moins
La dernière maj Xbox One vous permet de voir si vos amis jouent sur PC ou console
Formule E : notre reportage dans l’antichambre des voitures électriques
Des chercheurs conçoivent un réseau de neurones artificiels
Fête des mères, nos 15 idées cadeaux pour gâter votre maman
Mercedes : le constructeur veut des voitures neutres en CO2 d'ici 2039
Être propriétaire de sa voiture, un modèle bientôt dépassé d'après le CEO de Volvo
Guacamelee! Super Turbo Championship Edition est gratuit sur le Humble Store
VivaTech 2019 - AMY (RATP), l'appli qui utilise les ultrasons pour alerter les piétons d'un danger
scroll top