SACEM et VirginMega signent un accord sur le téléchargement

Par Ariane Beky
le 25 novembre 2005 à 00h00
0

Le kiosque musical VirginMega et la SACEM s’entendent pour assurer aux auteurs le bénéfice d’une distribution large dans le respect de leurs droits.

Le kiosque musical VirginMega et la SACEM s'entendent pour assurer aux auteurs le bénéfice d'une distribution large dans le respect de leurs droits.

A l'heure où Warner Music et France Télécom lui réclament 14 M€ pour avoir bafoué le copyright et l'exclusivité négociée sur le nouvel album de Madonna, VirginMega signe un accord avec la SACEM.

La Société des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique (sacem.fr) et les sociétés de gestion collective des droits SDRM et SESAM*, ont signé vendredi avec le kiosque VirginMega un accord concernant le téléchargement d'œuvres musicales.

L'accord négocié entre VirginMega et la SACEM garantit aux auteurs, compositeurs et éditeurs de musique dont les œuvres ont été téléchargées "légalement" sur le kiosque, "d'être rémunérés sur la base de conditions contractuelles précises, valables jusqu'au 31 octobre 2006".

Entreprise commune de Virgin Megastore France et de Lagardère Active, VirginMega (virginmega.fr) propose au niveau national une offre de 750.000 titres appartenant aux catalogues des majors et de labels indépendants.

Le titre téléchargé est facturé 0,99€, l'album 9,99€, à la manière d'iTunes Music Store. Sont également proposés, cartes prépayées, versions mobiles, sonneries et autres logos pour téléphones portables.

La SACEM par le biais de Bernard Miyet, président du directoire, s'est félicitée de la signature l'accord qui représente "une avancée significative et bienvenue, permettant aux ayants droits de bénéficier d'une large distribution de leurs œuvres dans le respect de leurs droits."

Même satisfaction du côté de Jean-Noël Reinhardt, président de VirginMega. Selon lui "ce contrat s'inscrit dans la démarche volontariste de développement du marché légal de téléchargement de musique adoptée par VirginMega depuis sa création".

Warner Music et France Télécom apprécieront... (neteco.com/article_20051124193724_madonna_seme_la_zizanie_chez_warner_et_france_telecom.html)

  • SDRM : Société d'administration du droit de reproduction mécanique ; SESAM : Société chargée de gérer l'utilisation dans le multimédia des œuvres des répertoires des sociétés associées.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Beesexual, la nouvelle campagne de Pornhub pour aider à sauver les abeilles
Le redémarrage du Large Hadron Collider (LHC) pourrait nous donner des clés sur la matière noire
Twitter : Jack Dorsey a rencontré son plus grand « fan »... Donald Trump
Après le vélo électrique, Xiaomi présente un cyclomoteur électrique de 120 km d'autonomie
Tesla dévoile une voiture sans volant, qui serait commercialisée dès 2021
Les trottinettes Lime piratées en Australie pour dire des phrases salaces
Revue de presse - Le Samsung Galaxy Fold plie... sous le poids des critiques
Comparatif 2019 : Quelle est la meilleure trottinette électrique pour votre usage ?
GTX 1650 : côté multimédia, la puce entrée de gamme de NVIDIA hérite de la génération Volta
Razer ajoute une dalle OLED 4K à son Blade 15 et revoit le design du Blade Pro 17
Oppo lance le Reno 10x zoom : un smartphone haut de gamme avec Snapdragon 855 pour 799€
Contre toute attente, Samsung travaillerait sur deux smartphones pliables supplémentaires
Tesla dévoile Robotaxi, son service de voitures autonomes en autopartage
Projet Wing : Google obtient l’autorisation de faire voler ses drones de livraison aux US
Accusé à tort par la reconnaissance faciale, un étudiant réclame 1 milliard à Apple
scroll top