NTT DoCoMo prend le contrôle de Tower Records Japon

Par
Le 09 novembre 2005
 0

Le premier opérateur mobile japonais, NTT DoCoMo, va détenir plus de 40% des parts dans le mégastore Tower Records Japon.

Le premier opérateur mobile japonais, NTT DoCoMo, va détenir plus de 40% des parts dans le mégastore Tower Records Japon.

NTT DoCoMo, premier opérateur mobile japonais, va détenir 42% des parts dans le mégastore Tower Records Japon.

Initiateur de l'i-mode, premier opérateur au monde à avoir lancé un service de téléphonie mobile de troisième génération, probable pionnier de la 4G, NTT DoCoMo prend ainsi le contrôle du disquaire le plus puissant de l'archipel.

DoCoMo a précisé que sur 42% de parts, 32,24% appartenaient jusqu'ici à Nikko Principal Investments, alors actionnaire majoritaire de Tower Records Japon.

L'opération coûtera 12,8 milliards de yens (environ 93 millions d'euros) à NTT DoCoMo, ont indiqué les deux sociétés dans un communiqué daté du 7 novembre 2005.

L'opérateur de téléphonie mobile entend ainsi augmenter la valeur de ses services et de ses téléphones mobiles en proposant plus d'informations liées à la musique. De son côté, Tower Records va dynamiser sa stratégie marketing.

Par ailleurs, DoCoMo table sur la progression du nombre de ses abonnés 3G grâce aux fonctions de micro-paiement mobile permettant d'acheter Cd et DvD, de recevoir et d'utiliser des offres promotionnelles utilisables dans les 78 Tower Records du pays.

L'opérateur mobile nippon a d'ores et déjà installé des lecteurs adaptés à ses téléphones cellulaires dans le commerce de détail, boutiques, magasins de vidéo, restaurants, etc.

Près de 6,5 millions de clients de DoCoMo, soit 30% de ses abonnés, utiliseraient les fonctions de micro-paiement mobile proposées.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités

scroll top