TNT : Que Choisir dénonce les abus des câblo-opérateurs

03 novembre 2005 à 00h00
0
Selon l'UFC, les câblo-opérateurs exploitent le vide juridique pour augmenter les tarifs du service de retransmission des chaînes hertziennes, TNT incluse.

A l'heure où la télévision numérique terrestre ou TNT fait des heureux, l'UFC-Que Choisir dénonce l'explosion des charges.

Selon l'association de défense des consommateurs, la mise en place de la TNT entrainerait "une croissance exponentielle du tarif du 'service-antenne' pouvant atteindre près de 600%". Cette augmentation concernerait plus de 1,2 million de foyers raccordés au réseau câblé pour la réception des chaînes hertziennes.

"Les distributeurs (Noos, NC Numéricâble) ont opté pour la norme DVB-C illisible par les adaptateurs TNT vendus dans le commerce et par les téléviseurs équipés d'un décodeur. Ils exigent un abonnement à un décodeur numérique complémentaire", ajoute l'UFC-Que Choisir.

Dans son communiqué daté du 3 novembre 2005, l'association rappelle par ailleurs que la loi impose aux câblo-opérateurs la retransmission des chaînes hertziennes, y compris les chaînes gratuites de la TNT, à travers le 'service-antenne'.

La loi du 9 juillet 2004 précise que "les frais d'installation, d'entretien et de remplacement du réseau sont à la charge des utilisateurs", elles sont par conséquent incluses dans les charges collectives des immeubles.

L'UFC-Que Choisir fait notamment référence à la situation des locataires de l'Office public d'aménagement et de construction de Paris (OPAC) qui "jusqu'à présent s'acquittaient d'une modeste redevance de 0,84 euro par mois, alors que Noos demande désormais près de 5 euros, décodeur compris, pour ce service-antenne".

Dans ce contexte, l'association demande au gouvernement français "de combler le vide juridique en exigeant que la norme d'émission soit DVB-T et en limitant 'les frais d'installation' à la charge des utilisateurs au seul prix coûtant de la mise à niveau".

Enfin, l'Union fédéral des consommateurs a saisi le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) à propos des pratiques commerciales des câblo-opérateurs.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

RIM dévoile son premier terminal Blackberry EDGE avec un processeur Intel
Le DRM de Sony BMG ne fait pas l’unanimité
Orange lance une carte PCMCIA EDGE, UMTS et HSDPA
PalmPDF, logiciel gratuit permettant de visualiser des fichier PDF sur un PDA sous Palm OS
Le DRM de Sony BMG ne fait pas l’unanimité
RIM dévoile son premier terminal Blackberry EDGE avec un processeur Intel
PalmPDF, logiciel gratuit permettant de visualiser des fichier PDF sur un PDA sous Palm OS
VoIP : Microsoft acquiert media-streams.com
Orange lance une carte PCMCIA EDGE, UMTS et HSDPA
Haut de page