Les 118xyz du renseignement entrent en service

Par
Le 02 novembre 2005
 0

Les nouveaux numéros des services de renseignements téléphoniques en 118xyz entrent en service le 2 novembre 2005. L’UFC-Que Choisir fait grise mine.

Les nouveaux numéros des services de renseignements téléphoniques en 118xyz entrent en service le 2 novembre 2005. L'UFC-Que Choisir fait grise mine.

Comme prévu par l'Autorité des communications électroniques et des postes (Arcep.fr) les nouveaux numéros des services de renseignements téléphoniques entrent en service ce mercredi 2 novembre 2005.

Adieu "le 12" ! Géré par France Télécom celui-ci va disparaître au profit des "118xyz", numéros obtenus par 27 sociétés, opérateurs et prestataires, à la suite d'un tirage au sort.

On retrouve parmi ces entreprises, l'opérateur historique France Télécom et ses filiales : le groupe PagesJaunes et le premier opérateur mobile français, Orange.

Sont également présents : le FAI Free, les spécialistes Allô Bottin et le groupe allemand Telegate. Ce dernier va gérer les renseignements téléphoniques de SFR et de Bouygues Telecom, respectivement second et troisième opérateurs mobiles du pays.

Globalement, les services de renseignements téléphoniques "nouvelle génération" seront accessibles en France métropolitaine depuis un téléphone fixe ou un mobile 7j/7, 24h/24.

En plus de la recherche de coordonnées par nom ou par activité, l'utilisateur pourra effectuer une recherche inversée à partir d'un numéro de téléphone, une recherche de proximité (restaurant, cinéma, musée, etc.)

Des services "premium", l'envoi par SMS ou par e-mail des coordonnées recherchées via le service, par exemple, pourront être fournis.

Les numéros existants fixes et mobiles du renseignement téléphonique (12, 712, 222, 612, 3200, 3211 et 3912) seront actifs jusqu'au 3 avril 2006 "au plus tard". Pour permettre aux utilisateurs de faire la transition, l'Arcep met en ligne : appel118.fr.

Seule l'UFC-Que Choisir semble regretter le 12 ! L'association déplore que le service universel, feu le 12, soit utilisé comme un produit d'appel, que les consommateurs qui auront limité leur ligne fixe aux appels locaux ne puissent accéder au 118xyz.

Dans ces conditions, Que Choisir appelle les consommateurs à utiliser le 12 jusqu'à sa disparition, et demande à l'Arcep d'obliger les sociétés à réserver certains 118xyz à la délivrance exclusive du service de renseignement de base. Un combat d'arrière garde ?

En France, 300 millions d'appels ont été passés en 2004 vers les services de renseignements téléphoniques (EIDQ).
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités

scroll top