Le W3C ouvre un bureau "régional" en Inde

01 juin 2018 à 15h36
0
Le World Wide Web Consortium ouvre un bureau en Inde, marché émergent où informatique et technologies de l'information montent en puissance.

Le W3C (w3.org) ouvre un bureau en Inde, marché émergent.

Le Consortium international dédié au développement des standards web et à leur adoption par l'industrie, a installé son bureau dans les locaux du Centre pour le développement de systèmes informatiques avancés à Noida, près de New-Delhi (C-DAC).

Entité scientifique relevant du ministère indien des communications et des technologies de l'information, le C-DAC se consacre à la conception, au développement et au déploiement de produits et services dans les domaines du traitement du langage naturel, de l'intelligence artificielle, du e-learning, de la télémédecine, des réseaux numériques et sans fil, etc.

Avec la Chine, l'Inde est un des principaux marchés émergents. Selon une étude financée par la Banque Mondiale, le pays est une destination de choix pour les organisations étrangères qui souhaitent externaliser leurs activités "logiciels".

En outre, l'Inde possède plus de 50% des entreprises certifiées SEI CMM de niveau 5 à travers le monde. Les entités concernées par ce modèle (Software Engineering Institute - Capability Maturity Model) affichent une amélioration quantifiable en termes d'innovations, de processus et de technologies logicielles.

Par ailleurs, le pays abrite des centres d'interactions clients certifiés COPC/ISO, et plus de 150 institutions R&D. Enfin, l'Inde enregistre une des concentrations les plus élevées d'universités et de collèges techniques dans le monde, indique le W3C.

La cérémonie d'ouverture du bureau indien du Consortium se tiendra le 10 novembre 2005 à l'Hôtel Taj Palace, New Dehli, dans le cadre d'une conférence sur les technologies web, en présence d'industriels, de chercheurs indiens et de représentants du W3C :

Steve Bratt, directeur des opérations, Stéphane Boyera, en charge de l'activité "indépendance vis-à-vis des terminaux", Max Froumentin (math et navigateur vocal), Richard Ishida (internationalisation) et Ivan Herman, responsable des bureaux W3C.

Avec l'Inde, le World Wide Web Consortium compte actuellement quinze bureaux "régionaux" : Allemagne, Australie, Benelux, Corée, Espagne, Finlande, Grèce, Hong Kong, Hongrie, Israël, Italie, Maroc, Royaume Uni, Suède.

Dirigé par le britannique Tim Berners-Lee, père du web, le W3C est piloté conjointement par le MIT (USA), l'ERCIM (France) et l'université Keio (Japon).
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Test Android Froyo 2.2 : les nouveautés de la bêta passées au crible
iPhone 6 : un prototype (?) en vente sur eBay pour 7 000 dollars
Le créateur du Bitcoin n’est finalement pas celui que l’on croyait
On Refait le Mac : premières impressions sur l'iPhone 6
Infos US de la nuit : incertitudes sur la date de lancement de l'iPhone 6
Platine Kiss DivX Ethernet disponible en France
Ogg Vorbis & Xvid pour la platine DivX de Kiss
Mobinaute lance un comparateur de prix ainsi qu'une boutique en ligne
Comparateur de prix Clubic : du nouveau
Tomb Raider Chronicles: La soluce complète
Haut de page