Microsoft peut-il mieux faire que Google ?

0
Trentenaire, Microsoft a bien l'intention de prendre le pas sur son jeune cadet Google, multinationale de l'Internet boulimique d'informations.

Le numéro un mondial du logiciel, Microsoft, a trouvé sur le Net plus jeune et plus dynamique que lui : Google, société co-fondée en 1998 par L. Page et S. Brin.

Google serait même parvenue à réaliser le rêve de B. Gates, co-fondateur en 1975 de Microsoft, à savoir : se positionner comme un incontournable aux yeux de tous ceux, individus et entités, qui souhaitent obtenir de la visibilité sur la Toile mondiale.

A ce jour, Google est le seul spécialiste des technologies de recherche sur le web à détenir cette position "idéale" lui permettant de toucher le plus grand nombre d'internautes et d'annonceurs. Ni !, ni MSN Search, moteur de la filiale Internet de Microsoft, ne font mieux.

Mais que peut-faire Microsoft, éditeur de l'OS Windows, de la suite bureautique Microsoft Office, du navigateur IE mais aussi fournisseur de solutions e-business et CRM pour PME, pour contrer Google ?

De "simple" moteur anglophone gratuitement accessible, Google est devenu un outil multilingue qui indexe plus de 8 milliards de pages web. La société Internet propose par ailleurs, liens sponsorisés et services gratuits souvent remarquables : actualités, alertes, barre d'outils, recherche sur disque dur, solution de blogs, outils linguistiques, gestionnaire de photos numériques... Mais encore : Google Print, Mobile, Code, Froogle, Labs, Local, Maps, Scholar, Hello, GMail, etc.

Via MSN, Microsoft peut suivre le chemin emprunté par Google en proposant : une version vitaminée de MSN Search, en augmentant la capacité de MSN Hotmail, en annonçant la sortie prochaine de MSN Books Search. L'éditeur peut également acquérir ou se rapprocher de sociétés spécialisées. Récemment, MSN et Yahoo! ont rendu leurs services de messagerie instantanée interopérables.

Au-delà du "suivi", Microsoft a les moyens d'innover dans des domaines clés : les services mobiles, le divertissement numérique à domicile, les Jeux Vidéo, la convergence fixe/mobile. En effet, la trésorerie de l'éditeur américain est évaluée à 38 milliards de dollars, contre 7 pour Google - soit la somme annuelle consacrée par Microsoft à la R&D.

Simplifier l'accès à l'information pour l'utilisateur final en développant des stratégies éclairées et des technologies de pointe, voilà bien une ambition partagée par Microsoft et par Google.
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page