Novell va-t-il supprimer 20% de ses effectifs ?

0
Pour rééquilibrer ses finances, l'éditeur américain et distributeur de l'OS Suse Linux pourrait 1000 postes sur 5800 à travers le monde.

Novell, éditeur américain d'une distribution Linux pour entreprises, serait prêt à réaliser une coupe sombre dans ses effectifs.

L'éditeur pourrait supprimer 1000 postes sur 5800 au total, soit plus de 20% de ses effectifs a indiqué CNet en référence aux déclarations d'un porte-parole de Novell.

Il faut dire que les finances de l'éditeur se portent mal. Au 3ème trimestre de son exercice fiscal 2005, le chiffre d'affaires de Novell a chuté de 5% à 290 millions de dollars et ses revenus nets de 91% à 2,1 millions de dollars.

Blum Capital Partners, qui détient plus de 5% des actions Novell, souhaite un changement de direction, le recentrage des activités de l'éditeur sur Linux, la vente de certaines divisions (GroupWise, ZenWorks, etc.)

Même son de cloche du côté du Credit Suisse First Boston.

Bien que Jack Messman, président de Novell, ne partage pas forcément l'ensemble de ces options, il a déclaré le 4 octobre dernier :

"Nos coûts seront davantage en adéquation avec notre stratégie durant l'année fiscale 2006 [...] Nous avons besoin d'apporter des changements opérationnels, ce qui aboutira à la réduction de coûts." Qui dit réduction des coûts dit, le plus souvent, réduction des effectifs. Toutefois, Jack Messman n'a rien confirmé à ce sujet.

Après que Microsoft ait discrédité le système d'exploitation réseau NetWare, produit phare vendu par Novell. Ce dernier s'est lancé dans l'open source, principalement l'OS Linux à travers le rachat pour 210 millions de dollars de Suse Linux en 2004.
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page