Wikipedia reconnaît ses faiblesses

0
Jimmy Wales, co-fondateur de Wikipedia, admet que l'encyclopédie libre est confrontée à des problèmes de qualité des contenus proposés.

Jimmy Wales, co-fondateur de l'encyclopédie libre Wikipedia, reconnaît de sérieux problèmes de qualité, révèle le webzine britannique The Register.

Wikipedia est basée sur une licence de documentation libre GNU. Cette licence autorise chacun à copier, modifier et distribuer le contenu de l'encyclopédie, à la condition de conserver la même licence pour les copies et de créditer "la source". mais parfois, le doute s'installe...

Dans son billet "The Amorality of Web 2.0" paru le 3 octobre 2005, Nicholas Carr fait référence à deux articles de Wikipedia en anglais l'un sur Bill GATES et l'autre sur Jane Fonda (roughtype.com/archives/2005/10/the_amorality_o.php).

Le blogueur souligne "en théorie Wikipedia est un beau projet". Ce qui, à ses yeux, n'est pas le cas dans la pratique : "Une encyclopédie ne peut avoir un faible pourcentage de bons articles et être considérée comme une réussite", ajoute-t-il. Selon Nicholas Carr, "la qualité globale d'une encyclopédie devrait être jugée non sur ses meilleures entrées mais sur les pires", surtout lorsque la dite encyclopédie aspire à devenir "une référence".

En outre, le blogueur considère que les articles sur Gates et Fonda - à la date où il écrit son propre billet - pourraient terminer à la "poubelle".

Jimmy Wales a réagi à la critique acerbe de Nicholas Carr en déclarant : "Les deux exemples mis en avant mettent, très franchement, horriblement mal à l'aise. sont pratiquement des conneries illisibles. Pourquoi ? Que pouvons-nous faire avec ça ?" (http://mail.wikipedia.org/pipermail/wikien-l/2005-October/030075.html).

La question est posée aux aficionados de Wikipedia comme aux curieux.

Lancée il y a 5 ans dans sa version anglophone, l'encyclopédie libre Wikipedia regroupe plus de 777.000 articles, sa version allemande plus de 305.000, sa VF plus de 177.000 (http://fr.wikipedia.org/).
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page