France Télécom et Intel consolident la "maison numérique"

25 novembre 2004 à 00h00
0
France Télécom s'engage aux côtés du numéro un mondial des semi-conducteurs pour assurer son développement dans le domaine des loisirs numériques.

Intel (www.intel.com), fabricant américain de microprocesseurs, poursuit son offensive en France à travers un partenariat stratégique avec l'opérateur historique national : France Télécom (www.francetelecom.com).

Le 25 novembre 2004 les deux acteurs ont annoncé la signature d'un protocole d'accord concernant le développement conjoint de solutions qui feront du domicile des particuliers une "maison numérique".

Après l'accès Internet haut débit filaire et sans fil (WiFi), la voix et la télévision sur IP (protocole Internet), les usages du numérique dans les foyers devraient largement se développer ;

France Télécom et Intel, deux acteurs puissants du paysage des TIC en France comme à l'international, vont se pencher sur les potentiels de la connectivité sans fil à domicile dans les domaines de la musique, de l'image, des jeux...

La convergence est au programme, mais jusqu'à quel point ?

Les sociétés signalent dans un communiqué souhaiter "concevoir, développer puis déployer des produits et services qui répondent à la pluralité d'architectures de réseaux domestiques".

Ces services répondre à une demande qui s'oriente de plus en plus vers la simultanéité des services aujourd'hui diffusés via de nombreux terminaux qui deviendront interopérables : télévisions, chaînes haute fidélité, micro-ordinateurs, téléphones fixes et mobiles, consoles de Jeux Vidéo, etc.

Pour répondre à cette demande France Télécom et Intel vont mettre en place des équipes de R&D communes, partager des budgets de R&D. Les partenaires envisagent également une période limitée d'exclusivité et le partage de la propriété intellectuelle.

Le secteur des produits et services pour "la maison numérique", en gros le mariage de l'électronique grand public, de la micro-informatique et des télécoms, en Europe comme en Amérique du nord et en Asie.

En 2003 juin, Intel et Sony ont initié le Digital Home Working Group (DHWG), organisation professionnelle à but non lucratif regroupant des pointures de l'informatique et de l'électronique telles que : Fujitsu, HP, , Intel, Microsoft, Nokia, Panasonic, Philips, Samsung, Sharp, et STMicroelectronics.

Outre son partenariat avec France Télécom, Intel s'est associé en France à l'opérateur fixe Cegetel, au fabricant de matériel électronique Kenwood et au fournisseur d'équipements réseaux D-Link pour mettre en œuvre promouvoir la maison numérique sans fil (www.lamaisonsansfil.fr).
Modifié le 20/09/2018 à 15h40
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Bon plan VPN : Top des bons plans à saisir chez CyberGhost, NordVPN et Surfshark
Amazon revendique 200 millions d'abonnés à Prime
Télétravail : un PC Portable MSI Modern 14
Ferrari vise un premier modèle électrique en 2025
L'application sécurisée Wire lève 21 millions de dollars
Gigabyte dévoile un moniteur gaming OLED de 48 pouces
Windows 10 KB5001330 : comment remédier aux problèmes critiques de cette mise à jour ?
Essai du Kia Sorento PHEV : que vaut le SUV sept places hybride rechargeable ?
Le nouveau Apple iPhone 12 (128 Go) à prix cassé avant le week-end
Chute de prix des écouteurs sans fil Samsung Galaxy Buds Pro (via coupon et ODR)
Haut de page