France Télécom et Intel consolident la "maison numérique"

Ariane Beky
25 novembre 2004 à 00h00
0
France Télécom s'engage aux côtés du numéro un mondial des semi-conducteurs pour assurer son développement dans le domaine des loisirs numériques.

Intel (www.intel.com), fabricant américain de microprocesseurs, poursuit son offensive en France à travers un partenariat stratégique avec l'opérateur historique national : France Télécom (www.francetelecom.com).

Le 25 novembre 2004 les deux acteurs ont annoncé la signature d'un protocole d'accord concernant le développement conjoint de solutions qui feront du domicile des particuliers une "maison numérique".

Après l'accès Internet haut débit filaire et sans fil (WiFi), la voix et la télévision sur IP (protocole Internet), les usages du numérique dans les foyers devraient largement se développer ;

France Télécom et Intel, deux acteurs puissants du paysage des TIC en France comme à l'international, vont se pencher sur les potentiels de la connectivité sans fil à domicile dans les domaines de la musique, de l'image, des jeux...

La convergence est au programme, mais jusqu'à quel point ?

Les sociétés signalent dans un communiqué souhaiter "concevoir, développer puis déployer des produits et services qui répondent à la pluralité d'architectures de réseaux domestiques".

Ces services répondre à une demande qui s'oriente de plus en plus vers la simultanéité des services aujourd'hui diffusés via de nombreux terminaux qui deviendront interopérables : télévisions, chaînes haute fidélité, micro-ordinateurs, téléphones fixes et mobiles, consoles de Jeux Vidéo, etc.

Pour répondre à cette demande France Télécom et Intel vont mettre en place des équipes de R&D communes, partager des budgets de R&D. Les partenaires envisagent également une période limitée d'exclusivité et le partage de la propriété intellectuelle.

Le secteur des produits et services pour "la maison numérique", en gros le mariage de l'électronique grand public, de la micro-informatique et des télécoms, en Europe comme en Amérique du nord et en Asie.

En 2003 juin, Intel et Sony ont initié le Digital Home Working Group (DHWG), organisation professionnelle à but non lucratif regroupant des pointures de l'informatique et de l'électronique telles que : Fujitsu, HP, , Intel, Microsoft, Nokia, Panasonic, Philips, Samsung, Sharp, et STMicroelectronics.

Outre son partenariat avec France Télécom, Intel s'est associé en France à l'opérateur fixe Cegetel, au fabricant de matériel électronique Kenwood et au fournisseur d'équipements réseaux D-Link pour mettre en œuvre promouvoir la maison numérique sans fil (www.lamaisonsansfil.fr).
Modifié le 20/09/2018 à 15h40
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Automobile : le gouvernement envisagerait un malus lié au poids des véhicules
Le Royaume-Uni devrait interdire les ventes de voitures thermiques en 2030
Après Bethesda, Microsoft tease, déjà, un autre rachat à venir ?
Airbus dévoile ses trois concepts d'avion à hydrogène, opérationnel d'ici 2035
Voiture électrique : allez-vous sauter le pas et à quel prix ?
Microsoft rachète Bethesda Softworks et l'ensemble de ses studios
Xbox Series X | S : le module d'extension d'1 To NVMe coûtera 269,99€ en France
L'adoption de Firefox en chute de 85%
Batteries de voitures : et si on allait plutôt chercher les matériaux au fond des océans ?
Battery Day : des batteries révolutionnaires et une Tesla à 25 000 dollars sous trois ans
scroll top