Microsoft concurrence Siebel Public Sector

Par
Le 12 novembre 2004
 0

A l’heure du développement de l’e-aministration un nouveau poids lourds du logiciel, Microsoft France, se dote d’une division "secteur public".

A l'heure du développement de l'e-aministration un nouveau poids lourds du logiciel, Microsoft France, se dote d'une division "secteur public".

Microsoft se bat sur tous les fronts !

Parallèlement à son offensive sur le marché des logiciels pour entreprises de taille moyenne, la filiale française de l'éditeur américain (www.microsoft.com) se dote d'une nouvelle division dédiée au secteur public, secteur cher à Siebel.

En France, le programme ADELE (administration électronique 2004-07), la dématérialisation des procédures d'achat public de l'Etat en particulier, offre de nouvelles opportunités aux éditeurs de logiciels.

Les spécialistes de "l'open source" et des logiciels libres comme les éditeurs de solutions propriétaires veulent leur part du gâteau.

Il ne fait pas de doute que le numéro un mondial de l'édition logicielle ait les moyens humains, technologiques et matériels de se développer sur un secteur où l'on trouve des ministères, des collectivités locales, des établissements hospitaliers, des centres de recherche, des organismes para-publics en mutation.

Sous la responsabilité de Christophe AULNETTE, Président de Microsoft France, le quarantenaire Eric BIGNAND prend la tête de Microsoft Secteur Public.

Diplômé de l'ESTP (Ecole spéciale des travaux publics), Eric BIGNAND a occupé des postes de direction chez 17, dont celui de Directeur du marché secteur public pour la France, la Belgique et le Luxembourg. Il a désormais pour mission de définir et de mettre en œuvre la stratégie de Microsoft sur ce marché spécifique.

C'est un vrai challenge pour l'intéressé. Celui-ci a précisé dans une communication datée du 10 novembre 2004 : "Participer à la définition de la stratégie d'un acteur des TIC aussi important que Microsoft à l'heure de l'administration électronique est une mission particulièrement enthousiasmante."

La direction de Siebel Public Sector va-t-elle partager ce sentiment ?
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités

scroll top