Free remporte une victoire face à France Télécom

Ariane Beky
04 novembre 2004 à 00h00
0
Le tribunal de commerce de Paris a condamné mercredi en référé l'opérateur historique "à cesser d'utiliser le nom de Free dans toute publicité".

Free (www.free.fr), société Internet du groupe , a signalé dans un communiqué avoir remporté une bataille en justice face à l'opérateur historique.

Mercredi 3 novembre 2004, le tribunal de commerce de Paris a condamné en référé à ne plus utiliser le nom du fournisseur d'accès à Internet dans ses publicités "sous astreinte de 20 000 euros par publication".

Le tribunal de commerce a jugé que l'opérateur historique avait "parasité" Free en utilisant sa notoriété dans le cadre d'une campagne publicitaire. La campagne en cause vantait les mérites du réseau France Télécom utilisé par les FAI pour fournir un accès haut débit à leurs clients. Elle n'est plus visible depuis la fin octobre 2004.

De son côté, le groupe France Télécom a souligné que le tribunal de commerce n'a pas remis en cause "l'exactitude" de son message publicitaire. L'opérateur pourrait faire appel de la décision du tribunal.

Le mois dernier un autre acteur, l'opérateur alternatif Cegetel, a accusé France Télécom d'avoir utilisé son nom dans une publicité "à des fins parasitaires".
Modifié le 18/09/2018 à 14h16
Soyez toujours courtois dans vos commentaires
et respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Soldes : belle promotion sur ce kit complet Raspberry Pi 4 à partir de 54€
Soldes : les 5 meilleures offres Philips Hue à saisir avant la fin du week-end
Quelle montre connectée choisir pour vous accompagner dans vos exploits sportifs ?
Soldes Xiaomi : le TOP des promos high-tech Xiaomi chez AliExpress
Il pourrait bientôt y avoir un set LEGO Metroid !
IP statique et IP dédiée : quelles différences ?
Envie de revivre l'horrible année que fut 2020 ? C'est possible grâce à ce jeu en ligne
Comment quitter facilement WhatsApp et migrer sur Signal en 7 étapes ?
Soldes : le TOP des promos high-tech chez Amazon et Cdiscount
Avis OKEx (2021) : une plateforme crypto bien pensée, mais qui traîne des casseroles
Haut de page