America Online pourrait supprimer 700 emplois supplémentaires

03 novembre 2004 à 00h00
0
AOL, société Internet du groupe , serait prête à licencier avant la fin de l'année quelques 700 personnes, américaines pour la plupart.

Confronté à la chute du nombre de ses abonnés, le fournisseur d'accès et de services Internet America Online serait prêt à licencier 700 de ses collaborateurs, selon le Washington Post.

Dans ses éditions de mardi et mercredi le quotidien américain a précisé que ces mesures pourraient être effectives dès le mois de décembre au QG d'AOL en Virginie.

En France, Carlo d'ASARO BIONDO qui a remplacé en juin dernier Stéphane TREPPOZ à la tête de la filiale française d'AOL, a signalé mercredi au quotidien Les Echos "projeter un plan de sauvegarde de l'emploi qui portera sur 70 à 120 licenciements économiques, sur un total de 1350 emplois."

Aux Etats-Unis, AOL emploie à l'heure actuelle 13 000 personnes, dont 5000 en Virginie. Bien que les prochains licenciements ne soient pas les premiers pour le FAI, "cette dernière vague pourrait être la plus importante décidée récemment aux Etats-Unis", a souligné le Washington Post. L'an dernier AOL a licencié près de 850 de ses employés installés sur la côte est américaine.

Il semble que le FAI n'ait pas su faire face à la montée en puissance des câblo-opérateurs et aux offensives des opérateurs télécoms dans le domaine de l'accès Internet à très haut débit et des offres multiservices.

Ces deux dernières années aux Etats-Unis, la société Internet du groupe Time Warner a perdu près de 3,3 millions d'abonnés.

Le groupe Time Warner a signalé mardi une baisse de 7,7% sur un an de son bénéfice net pour le troisième trimestre. Il a ajouté s'appuyer sur une réserve légale de 500 millions de dollars pour couvrir les dépenses liées aux investigations sur AOL menées par les autorités américaines.
Modifié le 18/09/2018 à 14h15
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Sprite Backup disponible en version 2.0 sur Smartphone MS
Mashboxx : Sony et Grokster veulent apprivoiser le P2P
Le logiciel de Voix sur IP Skype mis à jour sur Pocket PC
TomTom Mobile devient compatible avec la plupart des récepteurs GPS Bluetooth
Les tarifs fixes vers mobiles devraient baisser de 11% en 2005
Sprite Backup disponible en version 2.0 sur Smartphone MS
Mashboxx : Sony et Grokster veulent apprivoiser le P2P
Le logiciel de Voix sur IP Skype mis à jour sur Pocket PC
TomTom Mobile devient compatible avec la plupart des récepteurs GPS Bluetooth
Les tarifs fixes vers mobiles devraient baisser de 11% en 2005
Haut de page