Axalto place ses puces dans les "e-Passports" US

Par Ariane Beky
le 14 octobre 2004 à 00h00
0

Le champion des cartes à puce et des terminaux de paiement Axalto a été sélectionné par le US GPO pour équiper les passeports électroniques.

Le champion des cartes à puce et des terminaux de paiement Axalto a été sélectionné par le US GPO pour équiper les passeports électroniques.

Le GPO (US Government Printing Office - www.gpoaccess.gov), organisme chargé de la fabrication des passeports, ainsi que de la diffusion de l'information officielle entre autorités exécutives, législatives et judiciaires américaines, a sélectionné la technologie Axalto pour son projet "ePassport".

ex-Filiale du groupe franco-américain Schlumberger, Axalto (www.axalto.com) s'est spécialisée dans les terminaux de paiement, d'une part, la conception et la fabrication de cartes à microprocesseur, d'autre part.

Selon Gartner, Alxalto est le premier fabricant de cartes à puce au monde avec une part de marché de 27% (2003). La fourniture des "puces" qui équiperont les nouveaux passeports électroniques (ePassports) des citoyens américains va consolider sa position sur le marché mondial.

En moyenne, le GPO produit 7 millions de passeports par an. Lors d'une phase pilote, l'organisme va tester la technologie Axalto, puis devrait produire plus d'un million d'exemplaires l'an prochain. En 2006, tous les passeports délivrés aux Etats-Unis devraient être électroniques.

La solution développée par Axalto intègre une "puce électronique sans contact" insérée sous protection dans la couverture du passeport.

Celle-ci répond aux exigences des autorités américaines (Département d'Etat et GPO) conformes à la norme de l'Organisation de l'aviation civile internationale (www.icao.int), soit des "cartes équipées d'un microprocesseur sans contact" qui puissent encrypter les données biométriques.

Suite aux attentats du 11 septembre 2001 sur New York et Washington, le Congrès a voté une loi contraignant les nations dont les ressortissants sont exemptés de visa pour les Etats-Unis ("Waiver Program"), France comprise, de leur fournir avant novembre 2004 des passeports électroniques, ou au moins d'avoir lancé un programme. Le marché des passeports et pièces d'identité est en pleine expansion.

Multinationale, Axalto emploie 4500 collaborateurs répartis sur 35 pays, gère 11 usines, 9 centres technologiques et près de 50 sites dédiés à la vente et au marketing.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Beesexual, la nouvelle campagne de Pornhub pour aider à sauver les abeilles
Le redémarrage du Large Hadron Collider (LHC) pourrait nous donner des clés sur la matière noire
Twitter : Jack Dorsey a rencontré son plus grand « fan »... Donald Trump
Après le vélo électrique, Xiaomi présente un cyclomoteur électrique de 120 km d'autonomie
Tesla dévoile une voiture sans volant, qui serait commercialisée dès 2021
Les trottinettes Lime piratées en Australie pour dire des phrases salaces
Revue de presse - Le Samsung Galaxy Fold plie... sous le poids des critiques
Comparatif 2019 : Quelle est la meilleure trottinette électrique pour votre usage ?
GTX 1650 : côté multimédia, la puce entrée de gamme de NVIDIA hérite de la génération Volta
Razer ajoute une dalle OLED 4K à son Blade 15 et revoit le design du Blade Pro 17
Oppo lance le Reno 10x zoom : un smartphone haut de gamme avec Snapdragon 855 pour 799€
Contre toute attente, Samsung travaillerait sur deux smartphones pliables supplémentaires
Tesla dévoile Robotaxi, son service de voitures autonomes en autopartage
Projet Wing : Google obtient l’autorisation de faire voler ses drones de livraison aux US
Accusé à tort par la reconnaissance faciale, un étudiant réclame 1 milliard à Apple
scroll top