L’EPFL ouvre un Master dédié à la "e-gouvernance"

04 octobre 2004 à 00h00
0
Dès janvier 2005, l'Ecole polytechnique de Lausanne ouvrira aux dirigeants des secteurs public et privé un Master dédié à la gouvernance électronique.

Décidément la Suisse s'engage dans la révolution numérique ! L'Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (www.epfl.ch) ouvrira en janvier prochain la première session d'un Master dédié à la gouvernance électronique.

Master de nouvelle génération, "Executive Master in e-Governance" est destiné aux dirigeants et cadres des secteurs public et privé, aux responsables de partis politiques, d'associations et d'ONG amenés à travailler sur des projets de gouvernance électronique.

"Les technologies influencent de plus en plus les interactions entre les sphères politique, administrative, industrielle et civile. Nous appelons cette dynamique e-gouvernance", précise Matthias FINGER, Directeur du programme.

Pendant un an les stagiaires pourront poursuivre leurs activités professionnelles tout en se formant à la gestion du changement et du risque, à la prise de décision, au choix des outils technologiques.

L'objectif du Master "e-Governance" est de former des chefs de projets qui sachent gérer, encadrer et implémenter des projets administratifs ou politiques de gouvernance électronique au sein, ou pour le compte, d'institutions publiques.

L'équipe pédagogique du Master "e-Governance" sera constituée de professeurs, d'intervenants du secteur privé et de professionnels d'institutions internationales engagés dans des programmes de gouvernance électronique.

Matthias FINGER, qui a présenté en France le Master lors du Forum iDémocratie des 29 et 30 septembre 2004, estime que le programme est l'un des seuls au niveau mondial à préparer la voie pour une gouvernance électronique "globale".

Le Master proposé en langue anglaise est facturé 29 000 euros par stagiaire. Les cours seront proposés dans les locaux de plusieurs établissements d'enseignement supérieur en Suisse, mais aussi en Allemagne, en Belgique, en Finlande, au Canada et au Mexique.

Les inscriptions à la session qui débutera en janvier 2005 sont closes. Les participants, une trentaine, disposent d'une expérience professionnelle de 5 ans et, au minimum, d'un diplôme académique de premier cycle (http://egov.epfl.ch).
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Le groupe SFR Cegetel se fait mécène de l’art numérique
Networld+Interop 2004 se repositionne sur les télécommunications
Que Choisir exige la baisse du prix des appels fixes vers les mobiles
PalmOne annonce officiellement le Tungsten T5
André SANTINI :
Le groupe SFR Cegetel se fait mécène de l’art numérique
Networld+Interop 2004 se repositionne sur les télécommunications
Que Choisir exige la baisse du prix des appels fixes vers les mobiles
PalmOne annonce officiellement le Tungsten T5
André SANTINI :
Haut de page