Qui vote par Internet ? L’exemple du Canton de Genève

0
En Suisse, 25,7% des Carougeois et 22% des Meyrinois ont voté par Internet lors de votations communales organisées en avril et en juin 2004.

Robert HENSLER, chancelier d'Etat de la République et du canton de Genève, a présenté lors du 5ème Forum Mondial iDémocratie 2004 une analyse du vote par Internet réalisé dans les communes de Carouge et de Meyrin.

L'étude présentée lors du Forum organisé en France à Issy-Les-Moulineaux (Hauts-de-Seine) concerne "les questionnaires remplis par les électeurs de Carouge et de Meyrin dans le cadre de deux votations communales organisées au premier semestre 2004."

Dans tous les cas, la participation à la vie civique est soutenue par des moyens intellectuels et matériels. Dans ce contexte, les abstentionnistes ont un niveau de formation plus faible que les électeurs actifs, "Internet n'est qu'un révélateur" de cette situation.

A Meyrin en avril dernier, "73,4% des votants ont voté par correspondance, 22% par Internet et 4,6% à l'urne." A Carouge en juin dernier, "69,4% des votants ont voté par correspondance, 25,7% par Internet et 4,9% à l'urne."

96% des personnes qui ont voté par Internet lors de ces scrutins, à domicile le plus souvent, ont indiqué "voter habituellement par correspondance". Cette pratique du vote à distance est très répandue en Suisse où l'on vote pour de nombreuses occasions au niveau local et au niveau national.

La chancellerie a ajouté qu'à l'occasion de ces scrutins "Internet a plus déplacé des électeurs habituels vers le vote en ligne, plus qu'il n'a bouleversé le taux de participation, sauf chez les jeunes électeurs."

Il est également important de noter que plus de 90% des personnes qui ont voté en ligne à Carouge et à Meyrin en avril et en juin 2004 affirment qu'elles voteraient plus "si le vote en ligne était généralisé."

Enthousiaste, Robert HENSLER estime que cette étude démontre, d'une part, "que le vote par Internet permet de rééquilibrer les âges au sein de la population des électeurs actifs", notamment auprès des jeunes électeurs, d'autre part, que ce mode de scrutin "suscite un très fort élan de confiance chez les utilisateurs."
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Que Choisir exige la baisse du prix des appels fixes vers les mobiles
La France appelle le 3939, numéro unique du renseignement administratif
André SANTINI :
PalmOne annonce officiellement le Tungsten T5
Networld+Interop 2004 se repositionne sur les télécommunications
Que Choisir exige la baisse du prix des appels fixes vers les mobiles
La France appelle le 3939, numéro unique du renseignement administratif
André SANTINI :
PalmOne annonce officiellement le Tungsten T5
Networld+Interop 2004 se repositionne sur les télécommunications
Haut de page