PeopleSoft "remercie" son PDG, Craig Conway

Par
Le 01 octobre 2004
 0

Face à une OPA hostile lancée par Oracle, l’éditeur ERP PeopleSoft a annoncé vendredi remplacer Craig Conway, actuel CEO, par le fondateur du groupe.

Face à une OPA hostile lancée par Oracle, l'éditeur ERP PeopleSoft a annoncé vendredi remplacer Craig Conway, actuel CEO, par le fondateur du groupe.

L'un des ténors du marché mondial de l'édition de progiciels intégrés de gestion, PeopleSoft, a annoncé le 1er octobre 2004 nommer son actuel VP, Dave DUFFIELD, au poste de Président directeur général.

L'ex-CEO du groupe américain, Craig CONWAY, n'aura pas résisté à l'offensive de son principal concurrent, Oracle. En juin 2003, le numéro un du logiciel d'entreprise lançait son offre publique d'achat hostile sur Peoplesoft... depuis la situation est restée tendue.

Dans ce climat, le départ de M. CONWAY, voté à l'unanimité par le Conseil d'administration de Peoplesoft, a été "immédiat". Cette intransigeance a été justifiée par "une perte de confiance" du groupe envers son dirigeant.

Son remplaçant, Dave DUFFIELD, un fondateur, a occupé différentes fonctions de direction générale au sein de PeopleSoft, y compris le poste de "Chief Executive Officer" de 1987 à 1999.

Dave DUFFIELD pourra s'appuyer sur des personnalités "maison" également nommées vendredi par le CA : Kevin PARKER, Directeur financier, Phil WILMINGTON, Directeur des opérations, et Aneel BHUSRI, VP du Conseil d'administration.

Le CA de PeopleSoft a donc opté pour l'expérience dans le but de calmer le jeu et les actionnaires. Vendredi, en fin de matinée à la bourse de New York, le titre avait déjà gagné 8,5%, à 21,54 dollars.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités

scroll top