Panel On The Web place les internautes devant la TV

15 septembre 2004 à 00h00
0
La société d'études marketing Panel On The Web SA identifie les motivations des internautes français à l'égard de la télévision par Internet.

Panel On The Web SA (www.panelontheweb.com), société française d'études et de conseil marketing gère en ligne un panel de consommateurs.

La société vient de publier les résultats d'un nouveau sondage réalisé par ses soins en juin 2004 dans le but "d'identifier et de quantifier motivations et interrogations des internautes français vis-à-vis de la télévision par Internet."

Premier constat : 62% des internautes membres du panel se sont déclarés "intéressés" par la technologie, ils ne sont plus que 24% à se dire "très intéressés". Sans grande surprise, les hommes se montrent plus amateurs que les femmes (30% contre 17% de "très intéressées").

Si le "genre" influence le niveau d'intérêt pour la TV par Internet, la catégorie socioprofessionnelle de l'internaute semble ne pas être un critère "significatif". La télévision est bien le média "grand public" par excellence et de plus, avec l'augmentation des offres d'accès à Internet, la baisse des tarifs et l'augmentation des débits, les internautes sont plus ouverts à la découverte.

Toutefois, les offres de TV par Internet commercialisées en France depuis décembre 2003 attirent à ce jour les internautes "les plus matures vis-à-vis du média", ceux qui surfent depuis la fin des années 1990 et disposent désormais d'un accès à très haut débit à domicile.

Pour choisir un fournisseur, opérateur ou FAI, les internautes amateurs de TV par Internet comparent en priorité les tarifs proposés ainsi que la souplesse des formules d'abonnement - ils sont très réticents quand l'offre nécessite un engagement sur 12 ou 24 mois. On retrouve ces critères de sélection dans le domaine "classique" de la télévision numérique payante.

Les réfractaires du panel sont les internautes bas débit/RTC (la TV pas Internet utilise l'ADSL), et les nouveaux abonnés plus récemment connectés. Il faut ajouter que certains ne sont pas fans de la télévision en règle générale, et que d'autres disposent déjà d'un abonnement à la TV numérique par câble ou par satellite.

Finalement le marché semble assez ouvert. Les membres du panel les plus intéressés souhaiteraient, toutefois, que les spécialistes de la télévision par Internet "travaillent" à la complémentarité des contenus entre les différents modes d'accès aux programmes télévisés : hertzien, câble, satellite, Internet...
Modifié le 18/09/2018 à 14h15
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Bang & Olufsen Beosound Emerge, une enceinte sans-fil à loger dans votre bibliothèque
Automobile et émissions polluantes : la France veut négocier un assouplissement des normes Euro 7
Bon plan antivirus et VPN : le pack Avast Ultimate est gratuit pendant 3 mois
Affaire San Bernardino : comment le FBI a déverrouillé l’iPhone du tueur
La dernière version de Google Earth permet d'avoir une vision du monde de près de 40 ans !
Virtualisation : Parallels Desktop est désormais compatible avec les Mac M1
Days Gone sortira sur PC le 18 mai
Ford va commencer à déployer son autopilote dans certains de ses modèles
Windows 10 : le Patch Tuesday de Microsoft corrige 5 failles zero day et plus de 100 autres vulnérabilités
Google annonce de nouvelles fonctionnalités pour son Assistant
Haut de page