Paynova veut défier paypal sur le terrain du micropaiement

Jérôme Bouteiller
14 septembre 2004 à 00h00
0

Le suédois PayNova AB annonce le lancement en France de sa solution de portefeuille électronique personnel et recrute Abdallah Hiti pour diriger sa filiale

Le suédois PayNova AB annonce le lancement en France de sa solution de portefeuille électronique personnel et recrute Abdallah Hiti pour diriger sa filiale

PayPal a un nouveau concurrent. Après EasyPS, c'est au tour du suédois PayNova AB de se lancer sur le segment des "paypal like" en annonçant l'ouverture de sa filiale française.

PayNova revendique le statut de "Portefeuille électronique personnel". Une fois crédité par l'internaute au moyen d'une carte bancaire, ce service permet de payer des e-commerçants, procéder à des paiements interpersonnels avec d'autres internautes pour des montants pouvant se limiter à 0.10 euros, adapté au micropaiement.

"Le marché français du e-commerce - le troisième en terme d'importance en Europe - est réputé difficile. Nous sommes particulièrement satisfaits de constater que le lancement de Paynova France s'annonce prometteur " déclare Pelle Hjortblad, CEO de Paynova AB.

Pour le lancement de sa filiale française, PayNova a recruté Abdallah Hiti, un spécialiste du paiement électronique qui a successivement travaillé pour KLEline ou Odysseo, des projets de porte-feuille électroniques qui n'avaient pas survécu à l'éclatement de la bulle internet. Selon lui, " les accords conclus avec les différents acteurs financiers (banques, organismes de crédit, PSP- Payment Service Providers-...), vont permettre aux e-marchands de bénéficier de coût de transactions extrêmement compétitifs avec un niveau de sécurité élevé et des services associés sur mesure ".

Interrogé par NetEconomie.com sur les moyens de différenciation avec PayPal, la solution équivalente de eBay, Abdallah HITI confirme que les deux services répondent à la même logique de fonctionnement mais que PayNova sra plus adapté au marchée européen en supportant plusieurs langues et plusieurs devises, qu'il couvrira un large spectre de paiements et de connexions dans des secteurs variés ( B2B, B2C et C2C) et enfin que PayNova offrira un programme de points de fidélité et de bons de réduction afin de motiver marchands et internautes qui retiendront sa solution de paiement.

Après l'échec en 2000 de MinutPay pourtant lancé par le puissant groupe bancaire BNP Paribas, ce type de compte bancaires électroniques semble donc revenir au goût du jour. Reste à créer l'écosystème et peut-être à y inclure des partenaires comme les fournisseurs d'accès pour assurer enfin leur succès.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en conduisant, même en main libre
Déjà plus de 45 000 précommandes pour la Mini Cooper SE électrique
L'Audi e-tron devient la voiture électrique la plus sûre du monde
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
Une étude montre que les cyclistes
Selon Google, 1,5% des mots de passe seraient compromis
Des scientifiques réinventent l'air conditionné grâce au froid de l'espace
Suite à un accident mortel, la marine américaine ne veut plus d'écrans tactiles
Un restaurant de burgers cuisinés par des robots ? Une start-up l’a fait
Nos théories sur l'évolution de l'Univers remises en question par 39 galaxies

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top