Le W3C fait de la voix synthétisée un standard du Web

0
Après VoiceXML 2.0 et SRGS, le World Wide Web consortium recommande la diffusion du langage de synthèse vocale SSML 1.0.

Après avoir recommandé en avril dernier deux spécifications clés de l'Internet vocal, VoiceXML 2.0 et SRGS, le W3C fait du langage de synthèse SSML 1.0 un standard.

Organisation internationale dirigée par Tim BERNERS-LEE, conjointement pilotée par l'Université de Keio au Japon, le MIT aux Etats-Unis et l'ERCIM en France, le W3C (www.w3.org) travaille au développement de protocoles communs qui facilitent l'évolution et assurent l'interopérabilité du Web.

Outre SSML 1.0 (Speech Synthesis Markup Language), VoiceXML 2.0, langage de programmation ouvert, et SGRS, grammaire de reconnaissance de la parole, sont les premières spécifications de la plate-forme vocale "W3C's Speech Interface Framework " à être recommandées en vue d'une l'adoption large par l'industrie.

Dans une communication datée du 8 septembre 2004, la direction du W3C a rappelé que SSML 1.0 valorise "la voix synthétisée de qualité dans les interactions Web" pour des applications fixes et mobiles (téléphones cellulaires, assistants numériques personnels, etc.)

"Je félicite le groupe de travail 'voix' du Consortium qui a rendu possible un meilleur accès aux services téléphoniques à travers l'utilisation de technologies Web", a souligné, enthousiaste, Tim BERNERS-LEE.

On compte parmi les sociétés ayant participé à ces travaux et adopté la spécification : Aspect Communications, France Télécom, HP, , Loquendo, Microsoft, MITRE, Nuance Communications, , ScanSoft, , VoiceGenie, Voxeo et Voxpilot.

Avec un nombre de lignes fixes et de téléphones mobiles estimé à plus de 1 milliard dans le monde entier, les spécifications de la plate-forme vocale du W3C permettront d'accéder à partir de n'importe quel téléphone à différents services web : commandes vocales, annonces préenregistrées, voix et musiques synthétisées, etc.
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page