L’AFNIC défend la valeur du « .fr » auprès des collectivités

01 juin 2018 à 15h36
0
L'AFNIC, association à but non lucratif chargée de la gestion des adresses des sites Internet en « .fr », s'intéresse aux collectivités territoriales.

Dans une lettre datée du 9 décembre 2003, l'AFNIC (Association française pour le nommage Internet en coopération) invite les maires à protéger le nom de leur commune en .fr « avant qu'un tiers - une personne ou une entité privée - ne s'en empare ! »

Si jusqu'à présent, les règles d'enregistrement des adresses Internet en .fr « garantissaient que les titulaires de ces noms possèdent bien un droit légitime à les enregistrer », la situation va évoluer dans les prochains mois.

A partir du deuxième trimestre 2004, souligne l'AFNIC, « n'importe quelle entité juridiquement identifiée en France à partir d'une base publique pourra déposer le nom d'une commune en .fr, s'il n'a pas encore été enregistré », et ce conformément au vote du propre conseil d'administration de l'association.

L'AFNIC, qui ne souhaite pas perdre toute crédibilité auprès des collectivités, rappelle dans son courrier que le « .fr » est « l'identifiant par excellence des sites Internet français. »

Par ailleurs, celle-ci affirme que le .fr apporte au site d'une collectivité « une notion de proximité » que d'autres extensions (.com ou .net) ne sauraient lui offrir. Enfin, l'AFNIC souligne que cinq représentants des pouvoirs publics français siègent à son conseil d'administration.

Pour déposer un .fr, la collectivité intéressée doit s'adresser au prestataire hébergeant son site, le prestataire pouvant être recommandé par l'AFNIC (www.afnic.fr/obtenir/prestataires).
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

L’Europe croit en la « 3ème vague de communications mobiles »
Skin Mac OSX
MAJ : Pas de mise à jour vers Windows Mobile 2003 pour les MPx200
GoldenEyes ou le jeu des 7 erreurs
Un nouveau smartphone QTEK 8060 bientôt disponible
L’Europe croit en la « 3ème vague de communications mobiles »
MAJ : Pas de mise à jour vers Windows Mobile 2003 pour les MPx200
GoldenEyes ou le jeu des 7 erreurs
Un nouveau smartphone QTEK 8060 bientôt disponible
Skin Mac OSX
Haut de page