Après le SMS sur fixe, France Télécom lance Message Express

Ariane Beky
08 décembre 2003 à 00h00
0
Avant sa probable privatisation, France Télécom donne un coup de jeune à son offre afin de mieux affronter la concurrence acharnée des opérateurs privés de téléphonie fixe, de Cegetel à Tele2.

Dans le cadre de son offre MaLigne, l'opérateur historique propose des options qui rappellent celles proposées par les opérateurs mobiles, dont Orange la propre filiale du groupe FT.

Après le SMS (short message service) sur combiné fixe MaLigne, France Télécom lance Message Express, une « petite boîte perso pour l'échange de messages vocaux. »

Dans le détail, Message Express permet de laisser un message vocal à la personne de son choix, grâce à une boîte vocale associée à la ligne familiale. Un Message Express peut également être envoyé à une liste d'amis, jusqu'à 30 personnes.

Chaque membre de la famille peut créer sa boîte perso (jusqu'à 9 par ligne). « Cela se fait en toute discrétion puisque le téléphone ne sonne pas », a précisé France Télécom dans un communiqué.

Le service Message Express est disponible pour les clients de France Télécom titulaires d'un abonnement principal sur une ligne analogique ou Numéris, hors Téléséjour.

Pour s'abonner, les clients de FT doivent appeler le 31 08 depuis MaLigne. L'offre est facturée 1 euro par mois, auquel il faut ajouter 0,15 euro par envoi de Message Express.

La consultation de ces messages est gratuite depuis la ligne fixe du foyer et depuis le site www.francetelecom.com. Elle est également accessible par le 32 08 depuis une autre ligne fixe (0,15 euro la minute) ou depuis un mobile Orange (0,45 euro la minute hors forfait pour les forfaits ajustables ou 0,75 euro la minute pour la mobicarte) et prochainement depuis les mobiles concurrents.

Après un démarrage en Champagne-Ardenne et en Lorraine, ce service est désormais proposé sur toute la France. Avec cette offre, France Télécom souhaite séduire en priorité les familles avec ados, et propose pour le lancement du service, l'abonnement gratuit jusqu'au 31 mai 2004.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Covid-19 : Twitter connaît une hausse de 900% des discours racistes contre la Chine
Une association pointe du doigt Amazon, qui livre toujours des produits hors hygiène et alimentaire
Clubic, fête ses deux ans d'indépendance, plein d'optimisme
La nouvelle attestation de déplacement sur smartphone sera disponible le 6 avril
Office 365 devient Microsoft 365 et fait le plein de nouveautés
Apple rachète une application météo... et la ferme sur Android
Renault prête 1 300 véhicules au personnel soignant, dont 300 ZOE électriques
Coronavirus : comment l'Iran et l'Espagne gèrent la crise d'un point de vue technologique
Blue Origin pousse ses employés à développer une fusée touristique malgré le coronavirus
Le coronavirus ne booste pas le e-commerce, bien au contraire, selon la FEVAD
scroll top