ART : « La téléphonie mobile est quasiment au même niveau que le fixe »

Par
Le 02 décembre 2003
 0

Selon l’ART, au 2ème trimestre 2003 le marché français des télécoms a enregistré une hausse globale de 4,5% de son CA par rapport au 2ème trimestre 02.

L'Autorité de régulation des télécommunications (www.art-telecom.fr) a mis en ligne lundi les chiffres de l'observatoire des marchés des services télécoms en France pour le 2ème trimestre 2003.

Désormais la téléphonie mobile est « quasiment au même niveau » que la téléphonie fixe en termes de revenus générés.

La téléphonie mobile a généré un chiffre d'affaires de 3,2 milliards d'euros au 2nd trimestre. Par ailleurs, le parc des mobiles dépasse les 39 millions d'abonnés, pour une population totale de plus de 61 millions d'habitants, soit un taux de pénétration de plus de 65%.

Comme le souhaitent les opérateurs, « le mouvement de recomposition du parc en faveur des formules forfaitaires », plus lucratives que les prépayées, se poursuit. La part des formules forfaitaires représente désormais plus de 57% du parc mobile total.

De son côté, la téléphonie fixe reste « le premier contributeur du marché des télécommunications » avec un chiffre d'affaires de 3,4 milliards d'euros. Toutefois ce chiffre a baissé de 3,2% par rapport au second trimestre 2002.

De plus, suite aux corrections apportées par des opérateurs, le nombre d'abonnements à la sélection du transporteur a été révisé à la baisse. En revanche, le marché du dégroupage se développe. Désormais, plus de 55 000 lignes sont dégroupées (dégroupage partiel et total inclus).

Le fixe bénéficie par ailleurs du développement des connexions Internet haut débit via ADSL (asymmetric digital line). L'ART précise dans son analyse que l'Internet haut débit « confirme son décollage et constitue le moteur de la croissance totale du chiffre d'affaires Internet au deuxième trimestre 2003 ».

Les revenus générés par le haut débit représentent désormais 50% du chiffre d'affaires Internet, le bas débit 44%.

Le parc Internet à haut débit dépasse maintenant les 2,2 millions d'abonnés, dont 2 millions pour l'ADSL, contre moins de 0,9 million il y a un an ! Un quart des abonnés Internet utilisent désormais un accès haut débit contre 11% un an auparavant.

Globalement, en un an, le marché français des télécommunications a enregistré une hausse de 4,5% de son chiffre d'affaires. Enfin, le volume global du marché a progressé de 7% sur un an. La croissance annuelle de la téléphonie mobile atteint près de 22% en volume, la croissance du trafic Internet 14,5%, tandis que les volumes de la téléphonie fixe baissent de 4% sur la même période.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités

scroll top