GSM/GPRS : Alcatel gagne le gros lot aux Philippines !

Ariane Beky
26 novembre 2003 à 00h00
0
L'équipementier télécoms et réseaux français Alcatel (www.alcatel.com) travaille au développement du réseau de Sun Cellular (www.suncellular.com.ph), filiale mobile de l'opérateur philippin Digitel (www.digitelone.com).

Le contrat signé entre les deux parties s'élève à 100 millions de dollars. Dans le cadre de cet accord, Alcatel fournira et installera sa solution « Evolium » GSM/GPRS (Global System for Mobile/Global Packet Radio Service), compatible Edge.

EDGE (Enhanced Data for GSM Evolution), est une évolution du GSM actuel, une sorte d'accélérateur « moyen débit » des services de données GPRS. Si le GPRS peut atteindre un débit six fois plus important que le GSM et ses 9,6 Kbit/s, EDGE, de son côté, peut enregistrer un débit maximal d'environ 380 Kbit/s.

La solution fournie par Alcatel intègre également stations de base (BTS) et systèmes de commutation mobile. Outre la fourniture d'Evolium, l'équipementier français va travailler à la mise à jour logicielle de la plate-forme IN (Intelligent Network) et d'une passerelle de facturation pour les services de messagerie vocale et SMS de Sun Cellular.

L'infrastructure mobile globale proposée va être complétée des équipements radio PDH (Plesiochronous Digital Hierarchy) de petite à moyenne capacité, des systèmes radio haute capacité SDH (Synchronous Digital Hierarchy) pour des applications urbaines et longues distances, et des noeuds optiques OMSN (Optical Multi-service Nodes) pour des applications métropolitaines.

Enfin, pour gérer la complexité de cette infrastructure GSM/GPRS, Alcatel fournira également son système de gestion de réseaux INMS (Integrated Network Management Solution) basée sur Netcool, la solution de Micromuse.

Selon certains analystes, le nombre d'abonnés à la téléphonie mobile aux Philippines pourrait augmenter de 40% au cours des cinq prochaines années. Digitel qui a lancé ses services mobiles fin mars 2003 sous la marque Sun Cellular, souhaite bénéficier de cet engouement avec le soutien de son principal partenaire : Alcatel.

En effet, l'équipementier français a participé à la mise en place du réseau GSM/GPRS 1800MHz de l'opérateur, suite à un premier contrat de 200 millions de dollars remporté en septembre 2001.

A noter : Le déploiement du réseau étendu est prévu pour début 2004, essentiellement sur l'Ile de Luzon. Ce réseau est censé permettre à Sun Cellular d'atteindre « rapidement » le chiffre d'un million d'abonnés, et de proposer de nouveaux services mobiles voix et données à ses clients.
Modifié le 18/09/2018 à 14h14
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Covid-19 : Twitter connaît une hausse de 900% des discours racistes contre la Chine
Une association pointe du doigt Amazon, qui livre toujours des produits hors hygiène et alimentaire
Clubic, fête ses deux ans d'indépendance, plein d'optimisme
La nouvelle attestation de déplacement sur smartphone sera disponible le 6 avril
Office 365 devient Microsoft 365 et fait le plein de nouveautés
Apple rachète une application météo... et la ferme sur Android
Renault prête 1 300 véhicules au personnel soignant, dont 300 ZOE électriques
Coronavirus : comment l'Iran et l'Espagne gèrent la crise d'un point de vue technologique
Blue Origin pousse ses employés à développer une fusée touristique malgré le coronavirus
Le coronavirus ne booste pas le e-commerce, bien au contraire, selon la FEVAD
scroll top