Concurrence : Bras de fer entre l’UE et Microsoft

13 novembre 2003 à 00h00
0
L'éditeur américain Microsoft (www.microsoft.com) et la Commission européenne (http://europa.eu.int) ont entamé mercredi à Bruxelles une série de trois jours d'entretiens à huis clos.

Le numéro un mondial de l'édition logicielle est accusé de pratiques commerciales anticoncurrentielles et d'abus de position dominante, dans le cadre d'une enquête qui a débuté en 2000. Va-t-il être contraint de verser une lourde amende et de modifier son système d'exploitation, Windows ?

Bruxelles estime que Microsoft limite l'accès aux informations techniques nécessaires pour faire fonctionner les produits d'éditeurs concurrents sous Windows, notamment les éditeurs de solutions pour serveurs qui gèrent le trafic des sites Internet et des réseaux d'entreprise.

Dans un communiqué, la direction de Microsoft a réaffirmé pour sa part que sa stratégie « n'a en aucun cas limité la possibilité pour ses concurrents de faire fonctionner leurs produits avec Windows Server ».

Microsoft devra également répondre aux critiques concernant la version PC de Windows. Ce dernier équipe près de 95% des PC à travers le monde !

La Commission estime sur ce sujet que le numéro un mondial du logiciel « affaiblit la concurrence, étouffe l'innovation et réduit en définitive le choix du consommateur » en intégrant son lecteur media (Windows Media Player) à Windows.

Jeudi 13 novembre 2003, Brad SMITH, Directeur juridique de Microsoft présent à Bruxelles, a signalé que son groupe allait « examiner tous les moyens possibles afin de trouver des réponses adaptées aux préoccupations de la Commission européenne ». Microsoft, également en cours de négociations avec différents Etats plaignants Outre-Atlantique, cherche le compromis.

A l'issue des entretiens entre l'exécutif européen et Microsoft, Karen WILLIAMS, membre de la Commission européenne, remettra ses recommandations au commissaire européen en charge de la concurrence, Mario MONTI. Bruxelles pourrait conclure son investigation dans un « futur proche ».
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Avedya lance une solution de personnalisation d’OS mobile
Kelkoo confirme la forte hausse de son activité
Spécialiste du java mobile, Esmertec lève 23 millions d'euros
Avedya lance une solution de personnalisation d’OS mobile
Spécialiste du java mobile, Esmertec lève 23 millions d'euros
Avedya lance une solution de personnalisation d’OS mobile
Kelkoo confirme la forte hausse de son activité
Spécialiste du java mobile, Esmertec lève 23 millions d'euros
Avedya lance une solution de personnalisation d’OS mobile
Spécialiste du java mobile, Esmertec lève 23 millions d'euros
Haut de page