Après la simple recherche, Kelkoo se lance dans les idées shopping

Par Jérôme Bouteiller
le 05 novembre 2003 à 00h00
0

Fort de sa position privilégiée dans le commerce électronique, Kelkoo élargit ses compétences en lançant un service de suggestions d'idées cadeaux pour Noël

Après le moteur passif, voici le moteur "actif". Fort de sa position privilégiée dans le commerce électronique en France et en Europe, la jeune pousse Kelkoo, fondée et dirigée par Pierre CHAPPAZ, élargit ses compétences en lançant un service de suggestions d'idées cadeaux pour Noël.

Ce nouvel espace propose d'une part une sélection de produits culturels (CD, DVD, livres, jeux vidéo), matériel (informatique, téléphonie, photo, électroménager) et produits domestiques (aménagement, produits alimentaires) et d'autre part un outil de recherche fonctionnant selon trois critères : la cible, l'univers de consommation et enfin le budget.

"Kelkoo, le Moteur de recherche Shopping, entend éviter aux consommateurs et consommatrices les angoisses de dernière minute pour dénicher le cadeau introuvable mais aussi éviter la cohue et les files d'attente des grands magasins des week-ends de Novembre et Décembre." précise la société dans un communiqué.
Modifié le 18/09/2018 à 14h14
Mots-clés :
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités

Facebook : 2 milliards de comptes supprimés en 2019
Les Google Glass 2 sont disponibles pour les entreprises
Audi se connecte aux feux de circulation en Europe, deux ans après les US
Le salaire médian d'un stagiaire chez Facebook est de... 8000 dollars par mois
Microsoft brevette un système automatisé de génération de carnet de voyage
Un nouveau kilo, Huawei, SFR, Parcoursup : les actualités tech' de la semaine
LG veut être neutre en émissions carbone d'ici à 2030 et explique comment
Star Wars : après l'échec de Solo, Lucasfilm abandonne les spin-off
Comparatif 2019 : quels processeurs pour jouer et travailler ?
Où en est la législation française sur les travailleurs d'Uber, Deliveroo et consorts ?
scroll top