Antitrust : Microsoft verse $200 millions pour un règlement amiable

29 octobre 2003 à 00h00
0
Le numéro un mondial de l'édition logicielle, l'américain Microsoft, a annoncé mardi avoir versé la somme de 200 millions de dollars pour mettre fin « à l'amiable » aux plaintes déposées en nom collectif contre l'éditeur accusé « d'abus de position dominante. »

Cette série de recours collectifs en justice a été déposée par des consommateurs dans six Etats américains : Kansas, District de Columbia - qui abrite la capitale Washington D.C. -, Caroline du Nord, Dakota du Nord, Dakota du Sud, et Tennessee.

Au total, Microsoft a passé ce type d'accord dans dix Etats, après « les succès » obtenus par l'éditeur cette année en Californie, en Floride, en Virginie (ouest) et dans le Montana.

La valeur totale de ces accords atteint désormais 1,55 milliard de dollars, dont 1,1 milliard destinés aux seuls consommateurs californiens.

Les clients de Microsoft qui ont porté plainte devraient recevoir des bons d'achats pour acheter du matériel informatique et/ou des logiciels. Une partie de la somme concernée pourrait également être utilisée pour équiper des écoles.

«Alors que nous nous approchons du premier anniversaire du jugement prononcée par la juge Colleen KOLLAR-KOTELLY, - celle-ci a approuvé en novembre 2002 l'accord à l'amiable conclu entre Microsoft, le Département américain de la Justice et neuf Etats plaignants -, nous faisons des progrès significatifs dans la résolution des dossiers antitrust encore en cours», a souligné lors d'une conférence de presse Bradford SMITH, Vice-président et conseiller juridique de Microsoft.

Des plaintes en nom collectif restent en cours en Arizona, Iowa, Minnesota, au Nouveau Mexique et dans le Wisconsin.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Des skins sympas !
Sylvain MAQUET, Greenwich :
Protègez vos cartes SD, c'est pas une mince affaire.
L'international et les données tirent le CA d'Orange
Avec WiMax, Intel s'attaque à la boucle locale
Des skins sympas !
Sylvain MAQUET, Greenwich :
Protègez vos cartes SD, c'est pas une mince affaire.
L'international et les données tirent le CA d'Orange
Avec WiMax, Intel s'attaque à la boucle locale
Haut de page