MSN va fermer son service de dialogue en direct en Europe

Ariane Beky
24 septembre 2003 à 00h00
0

La filiale Internet de Microsoft, MSN, a annoncé mardi son intention de fermer le 14 octobre 2003 son service de "Chat" sur la plupart de ses marchés.

Les internautes européens, habitués des discussions en direct via le portail MSN (msn.fr pour la France), n'ont plus que quatre semaines pour profiter du service ; mardi, la direction de la firme californienne a annoncé la fermeture de son "Chat" sur la plupart de ses 34 marchés.

En Europe, en Amérique latine - à l'exception du Brésil - et en Asie - sauf le Japon -, la filiale Internet de Microsoft, numéro un mondial du logiciel, a choisi d'arrêter son service gratuit de dialogue en direct le 14 octobre prochain.

Cette date de fermeture du service a été confirmée mercredi par MSN France. La direction de MSN France a par ailleurs rappelé que "cette décision est l'expression de la responsabilité d'entreprise de MSN qui s'attache en permanence à lutter contre les dérives du web telles que le spam ou la pédophilie."

La société souligne qu'elle investit "en permanence afin d'améliorer la sécurité de ses services gratuits sur MSN Hotmail (anti-virus, filtres anti-spam) et sur MSN Messenger" tout en rappelant qu'elle fournit également "des services sur abonnement tels que le contrôle parental et des fonctions anti-spam avancées sur MSN 8."

L'objectif officiel avancé par Microsoft et sa filiale est donc bien de limiter l'accroissement du spam (courriers électroniques non sollicités) et des publicités à caractère pornographique ou pédophile.

"Cette modification vise à protéger les utilisateurs de nos services de toute information non sollicitée comme des courriers ou publicités pornographiques, et à mieux protéger les enfants de communications en ligne non appropriées", a souligné la direction de MSN dans son communiqué.

Selon une étude rendue publique mardi par N2H2 (www.n2h2.com), société internationale de filtrage des contenus sur Internet, le nombre de pages pornographiques commerciales en ligne aurait atteint 260 millions fin août 2003, contre 14 millions de pages en 1998 !

MSN refuse d'être associée à cette progression du porno sur Internet. De plus, elle ne souhaite pas perdre de l'argent à travers des services en ligne gratuits proposés à travers le monde. Le temps est donc venu pour sa direction d'orienter sa cible, les nord-américains en priorité, vers des services payants, et de tester la réaction de ces internautes.

La filiale de Microsoft devrait donc continuer à proposer ce service de dialogue en direct aux seuls internautes installés aux Etats-Unis, au Canada, au Brésil, au Japon et en Nouvelle-Zélande. Sur ces marchés, l'accès au service sera soumis à conditions à partir de la mi-octobre 2003.

Aux Etats-Unis, par exemple, les utilisateurs du "dial" MSN devront s'inscrire au préalable à l'un des services payants proposés par le portail. L'opération devrait être rémunératrice pour la société, et lui permettra de disposer du numéro de carte bancaire, donc d'informations sensibles, des utilisateurs du "Chat".
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en conduisant, même en main libre
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
L'Audi e-tron devient la voiture électrique la plus sûre du monde
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Selon Google, 1,5% des mots de passe seraient compromis
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
Une étude montre que les cyclistes
C’est officiel : Disney+ ne sera pas disponible au lancement en France

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top