Atos Origin rachète SchlumbergerSema pour 1,287 milliard d'euros

23 septembre 2003 à 00h00
0
Après le temps des rumeurs, le groupe de services informatiques a confirmé, ce jour, la reprise de son concurrent hexagonal, SchlumbergerSema, pour un montant de 1,287 milliard d'euros.

Les modalités de la fusion entre le groupe informatique français et Sema, la filiale de services IT de Schlumberger, le géant des services pétroliers, repose sur une transaction rémunérée par 19,3 millions d'actions Atos, dont 300.000 titres autodétenus, et 400 millions d'euros en cash.

L'opération va ainsi donner naissance à l'un des leaders mondiaux des services informatiques, avec un chiffre d'affaires annuel de l'ordre de 5,6 milliards d'euros, pour un groupe comptant plus de 50.000 salariés répartis dans 50 pays. Le nouvel ensemble revendique désormais le quatrième rang en Europe, derrière , EDS et T-Systems, mais devance son rival français Ernst & Young.

Sur le plan financier, le groupe aura une dette de 750 millions d'euros, soit 52% de ses fonds propres, mais il a négocié un nouveau crédit syndiqué de 900 millions d'euros auprès de trois grandes banques européennes, ce qui lui permet de rééchelonner sa dette jusqu'en 2008.

Par ailleurs, le groupe de services informatiques a indiqué céder pour 500 millions d'euros d'activités du nouvel ensemble d'ici 12 à 18 mois, sans toutefois donner de précisons sur la nature de ces futures cessions.

Alors que les analystes jugent l'opération pertinente sur le plan stratégique et les conditions financières bonnes, l'action Atos Origin affiche la plus forte hausse du SRD, gagnant 8,52% après une hausse de 6,5% lundi.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Nortel fournit un réseau GSM-R au Réseau Ferré de France
Les nouveautés AIM Productions offertes...
Le crack en vente libre !
Lionel PONS, Président de MCO :
Nom de code : Batman....
Les nouveautés AIM Productions offertes...
Nortel fournit un réseau GSM-R au Réseau Ferré de France
Le crack en vente libre !
Lionel PONS, Président de MCO :
Nom de code : Batman....
Haut de page