L'Union européenne et la Chine donnent des ailes à GALILEO

Ariane Beky
19 septembre 2003 à 00h00
0

L'UE et la Chine vont collaborer au système européen de radionavigation par satellite pour en faire une infrastructure d'envergure mondiale.

Jeudi à Pékin, messieurs François LAMOUREUX, Directeur général de l'énergie et des transports à la Commission européenne, et Shi DINGHUAN, Secrétaire général du ministère chinois de la science et de la technologie, ont signé un projet d'accord de collaboration au programme européen de radionavigation par satellite.

"La Chine aidera GALILEO à devenir l'infrastructure mondiale majeure pour le marché en expansion des services de localisation", a déclaré Loyola de PALACIO, vice-présidente de la Commission européenne en charge du programme.

Après une première rencontre à Bruxelles le 23 avril 2003, les partenaires se sont rencontrés à Pékin afin de définir un projet qui permette "la participation active" de la Chine au programme.

Cet accord prévoit la coopération de l'UE et de la Chine dans le domaine de navigation et de la distribution du temps par satellite pour différents secteurs, dont la science et la technologie, la fabrication industrielle, le développement des services et des marchés, ainsi que la normalisation, la fréquence et l'homologation.

Il prépare également la Chine "à assumer un rôle financier important" dans le projet, par la biais d'un intéressement à l'entreprise commune GALILEO, organe de gestion du programme, et avec le soutien de l'Agence spatiale européenne.

Dans ce cadre, le CENC, Centre de coopération et de formation technique du système mondial de navigation par satellite Chine-Europe, a ouvert ses portes vendredi dans le parc de haute technologie de Zhongguancun, à Pékin.

Toutes les activités relatives à GALILEO y seront centralisées. Par ailleurs, des experts internationaux seront invités à participer à des conférences sur les aspects techniques et commerciaux de la navigation par satellite.

Enfin, avec l'aide du sixième programme-cadre de l'UE pour la recherche, plusieurs sociétés européennes devraient travailler avec des partenaires chinois afin de soumettre des propositions "visant à développer le marché des applications pour GALILEO ces prochaines années."

Le projet d'accord entre l'Union européenne et la Chine sera soumis à la réunion du Conseil "Transports" de l'UE, le 9 octobre prochain, pour recevoir l'approbation formelle des Etats membres et, du côté chinois, au Conseil d'État.

Après validation, le texte sera présenté pour signature au sommet UE-Chine du 30 octobre 2003.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en conduisant, même en main libre
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
L'Audi e-tron devient la voiture électrique la plus sûre du monde
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Selon Google, 1,5% des mots de passe seraient compromis
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
Une étude montre que les cyclistes
C’est officiel : Disney+ ne sera pas disponible au lancement en France

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top