L'Union européenne et la Chine donnent des ailes à GALILEO

Par
Le 19 septembre 2003
 0

L'UE et la Chine vont collaborer au système européen de radionavigation par satellite pour en faire une infrastructure d'envergure mondiale.

Jeudi à Pékin, messieurs François LAMOUREUX, Directeur général de l'énergie et des transports à la Commission européenne, et Shi DINGHUAN, Secrétaire général du ministère chinois de la science et de la technologie, ont signé un projet d'accord de collaboration au programme européen de radionavigation par satellite.

"La Chine aidera GALILEO à devenir l'infrastructure mondiale majeure pour le marché en expansion des services de localisation", a déclaré Loyola de PALACIO, vice-présidente de la Commission européenne en charge du programme.

Après une première rencontre à Bruxelles le 23 avril 2003, les partenaires se sont rencontrés à Pékin afin de définir un projet qui permette "la participation active" de la Chine au programme.

Cet accord prévoit la coopération de l'UE et de la Chine dans le domaine de navigation et de la distribution du temps par satellite pour différents secteurs, dont la science et la technologie, la fabrication industrielle, le développement des services et des marchés, ainsi que la normalisation, la fréquence et l'homologation.

Il prépare également la Chine "à assumer un rôle financier important" dans le projet, par la biais d'un intéressement à l'entreprise commune GALILEO, organe de gestion du programme, et avec le soutien de l'Agence spatiale européenne.

Dans ce cadre, le CENC, Centre de coopération et de formation technique du système mondial de navigation par satellite Chine-Europe, a ouvert ses portes vendredi dans le parc de haute technologie de Zhongguancun, à Pékin.

Toutes les activités relatives à GALILEO y seront centralisées. Par ailleurs, des experts internationaux seront invités à participer à des conférences sur les aspects techniques et commerciaux de la navigation par satellite.

Enfin, avec l'aide du sixième programme-cadre de l'UE pour la recherche, plusieurs sociétés européennes devraient travailler avec des partenaires chinois afin de soumettre des propositions "visant à développer le marché des applications pour GALILEO ces prochaines années."

Le projet d'accord entre l'Union européenne et la Chine sera soumis à la réunion du Conseil "Transports" de l'UE, le 9 octobre prochain, pour recevoir l'approbation formelle des Etats membres et, du côté chinois, au Conseil d'État.

Après validation, le texte sera présenté pour signature au sommet UE-Chine du 30 octobre 2003.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités

scroll top