Aramiska fait entrer l'Internet par satellite au collège

Par
Le 18 septembre 2003
 0

Le fournisseur européen de services Internet par satellite fait entrer l'Internet haut débit dans deux collèges d'Eure-et-Loir non desservis par l'ADSL.

Le hollandais Aramiska, fournisseur d'accès Internet par satellite pour entreprises, a signalé jeudi avoir installé un accès haut débit dans deux collèges d'Eure-et-Loir situés dans une zone non desservie par l'ADSL (asymmetric digital line)

Les collèges Louis-Blériot à Toury et Notre-Dame à Janville sont les premiers collèges du département concernés par le projet, 10 au total, à pouvoir bénéficier d'une connexion haut débit à l'Internet par satellite.

Aramiska propose ses services Internet à travers un satellite s'appuyant sur la norme bidirectionnelle DVB-RCS (Digital Video Broadcasting - Return Channel System). Le fournisseur affirme par ailleurs contrôler la connexion "de bout en bout".

L'Internet haut débit par satellite est une alternative intéressante pour les structures, entreprises et collectivités, installées sur des zones non desservies par l'ADSL ou le câble.

"Ces applications dans le département d'Eure-et-Loir montrent que le satellite peut jouer un rôle majeur dans le désenclavement numérique des régions situées à l'écart des infrastructures terrestres pour l'Internet 'broadband', et dans le développement de l'accès universel à l'Internet haut débit", a souligné la direction d'Aramiska.

L'inauguration officielle des premières installations de Janville et de Toury aura lieu mardi 23 septembre 2003 à partir de 9h au Collège Notre-Dame, à 10h au Collège Louis-Blériot.

Outre les représentants de la société Aramiska et de son partenaire régional, Eri Concept (www.eri-concept.com.fr), qui a supervisé toute l'installation, le Président du Conseil général d'Eure-et-Loir, Albéric de MONTGOLFIER, les maires des communes concernées, ainsi que de nombreux élus locaux, participeront à cette "première".
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités

scroll top