La Chine pourrait attribuer ses licences 3G fin 2003

Par
Le 03 septembre 2003
 0

Les opérateurs de téléphonie fixe China Telecom et China Netcom, pourraient eux-aussi se voir attribuer une licence de téléphonie mobile de troisième génération

L'autorité chinoise de régulation des télécoms et le ministère chinois de l'information et de l'industrie (www.mii.gov.cn) ont donné des informations contradictoires sur le déploiement de la téléphonie mobile de troisième génération (3G) en Chine ces dernières semaines, a souligné Reuters.

Toutefois, il semble que les abonnés mobiles chinois puissent espérer l'arrivée du service, l'Internet mobile haut débit et les communications vocales, avant la date initialement prévue (2005).

D'après l'agence de presse Chine Nouvelle (www.xinhua.org), le ministère de l'information serait prêt à distribuer aux opérateurs chinois concernés les licences 3G d'ici la fin décembre 2003.

Les opérateurs de téléphonie fixe China Telecom et Netcom pourraient eux-aussi se voir attribuer une de ces licences, selon certains analystes, aux côtés des géants de la téléphonie mobile : China Mobile, numéro un mondial en nombre d'abonnés (131 millions fin juillet 2003), et China Unicom (71,38 millions d'abonnés fin juillet.)

Fin juillet 2003, la Chine comptait près de 240 millions d'abonnés 'mobiles' (sur une population totale de 1,3 milliard d'habitants), soit 33% de plus qu'à la même période en 2002, selon le ministère chinois de l'information et de l'industrie.

Malgré la croissance rapide du marché, la pénétration de la téléphonie mobile en Chine ne dépasse pas 20%, par comparaison à Hong Kong où 92% de la population possède un téléphone portable.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités

scroll top