Wanadoo NL en aurait terminé avec son PeerCache !

12 août 2003 à 00h00
0
Après avoir annoncé début juillet que Wanadoo Pays-Bas avait intégré un serveur cache à son portail, The Register a signalé dans un article daté du 8 août 2003 que la filiale néerlandaise du FAI français aurait cessé son expérimentation (www.theregister.co.uk/content/6/32243.html).

Afin de permettre à ses internautes utilisateurs de réseaux P2P (peer-to-peer) de télécharger fichiers MP3 et vidéo près de "deux fois plus vite" que par le passé, Wanadoo NL avait choisi la solution "PeerCache" conçue par la société suédoise Joltid. Cet éditeur est également le développeur et l'administrateur des réseaux P2P KaZaA et FastTrack...

Début août, Wanadoo NL aurait "soudainement abandonné le test du PeerCache de Joltid", solution conçue pour économiser de la bande passante en plaçant en cache les fichiers les plus téléchargés des réseaux tels que KaZaA, en rappelant qu'il n'était question "que d'une expérimentation et non d'une opération visant à intégrer PeerCache à l'ensemble des filiales européennes de Wanadoo".

"L'objectif n'est pas du tout un partenariat avec KaZaA, ni une caution quelconque des pratiques des internautes pirates. Il est uniquement de trouver des solutions technologiques d'optimisation du réseau et de la bande passante", avait déclaré la direction de Wanadoo France au début de l'été.

Les fichiers sont échangés entre utilisateurs dans le P2P, il n'y a donc pas de serveur central pour le téléchargement. Pour une organisation telle la RIAA (Recording Industry Association of America), cette méthode bafoue les droits d'auteur et fait perdre des millions à l'industrie du disque.

The Register a par ailleurs rappelé que selon Lammert Van RAAN, responsable du développement chez Wanadoo NL, la solution PeerCache intégrée au portail aurait mémorisé près de "0,8 terabyte" de fichiers les plus demandés sur serveurs locaux.

Malgré le désistement de Wanadoo NL, la société Joltid a annoncé que trois importants fournisseurs d'accès européens ont fait l'acquisition de sa technologie PeerCache. Toutefois, à ce jour, le nom de ces entreprises n'a pas été officiellement communiqué. Enfin, une vingtaine de sociétés testeraient le produit actuellement, d'après Niklas ZENNSTROM, co-fondateur de KaZaA.
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires

Haut de page