Alcatel et GT communiquent au coeur de l'ouest africain

0
Alcatel Shanghai Bell, filiale chinoise de l'équipementier télécoms français, a annoncé lundi avoir signé un contrat d'une valeur de 80 millions de dollars avec l'opérateur ouest africain Ghana Telecom (GT).

Principal opérateur de téléphonie fixe et mobile du pays (20 millions d'habitants), GT est une co-entreprise entre le gouvernement ghanéen (70%) et Telecom Malaysia (30%).

Le contrat d'un montant de 80 millions de dollars passé entre l'équipementier et l'opérateur (www.ghanatel.com) porte sur l'accroissement des capacités des réseaux de télécommunications fixes de GT.

Alcatel devra fournir et installer 250 000 lignes fixes au cœur du "triangle d'or" ghanéen (Accra, Kumasi et Takoradi). L'équipementier participera également à l'extension du réseau mobile (GSM) de l'opérateur pour le porter à une capacité de 630 000 abonnés.

A Accra, le réseau de transmission de GT sera optimisé avec la solution MetrO d'Alcatel et une boucle de fibre optique.

"Alcatel a remporté l'appel d'offres de partenariat avec Ghana Telecom à l'issue d'un processus de sélection extrêmement ardu entre six concurrents. La signature de ce contrat n'est pas uniquement un succès pour Alcatel, ce contrat revêt une importance symbolique pour la coopération économique globale entre la Chine et le Ghana", a déclaré le ministère ghanéen chargé des télécommunications.

Ce contrat s'inscrit dans le cadre d'un accord plus général d'exclusivité de trois ans entre Alcatel et Ghana Telecom. Une fois le projet achevé, GT devrait étendre l'accès à ses services télécoms "à toutes les écoles secondaires, villes et villages du pays."
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page