Le web augmente l'infidélité conjugale

0
Qui n'a pas entendu l'histoire de celle, ou de celui, qui à repéré sur le PC familial un échange de courriers électroniques passionnés entre son mari, ou sa femme, et l'internaute inconnu(e) ?

Une chose est sûre, les Etats-Unis ont depuis longtemps succombé aux charmes de la Toile mondiale, de ses contenus divers et variés, de son interactivité instantanée.

Nombreux sont les juristes, les psychanalystes et les sociologues qui ont constaté que l'infidélité commence de plus en plus souvent, par une relation en ligne depuis un site de rencontres, un forum, une messagerie instantanée, l'e-mail...

Ses aventures initiées sur le Web constituent aujourd'hui une des premières causes de rupture Outre-Atlantique : un tiers des divorces à l'américaine serait lié à des "aventures virtuelles".

Résultat, "business is business", un nouveau marché voit le jour : La cyber_traque ! Grâce à, ou à cause de sites tels que Chatcheaters.com ou InfidelityCheck.org, paranos et cocus sont censés disposer d'infos et d'outils qui leur permettent de remonter la piste des courriers électroniques suspects.

Le détective traditionnel "a été remplacé par un logiciel peu onéreux", affirme le cabinet d'avocats Warner Mayoue Bates Nolen & Collar, P.C., installé en Géorgie, à Atlanta.

Toutefois, une organisation d'avocats spécialistes du droit de la famille (The American Academy of Matrimonial Lawyers), rappelle que "l'infidélité" par le biais d'Internet soulève des questions délicates quant à la confidentialité des données privées.

"Un conjoint peut avoir une conception déplacée de son droit à espionner. Il existe des lois en matière de surveillance électronique, pourtant nombreux sont ceux qui estiment que, dès lors qu'il est question d'infidélité, tout est permis", souligne la présidente de AAML. A chaque époque ses infidèles, à chacun son Internet !
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page