Microsoft signale un nouveau virus "ver" : Mimail

05 août 2003 à 00h00
0
Après avoir annoncé mi-juillet une nouvelle faille dans Windows, Microsoft a signalé dans un bulletin de sécurité mis en ligne vendredi soir aux Etats-Unis, la propagation d'un nouveau virus de type "ver" : W32/Mimail@MM.

Le site Internet de Microsoft a lui-même été victime d'une attaque par saturation, le rendant inaccessible pendant près de deux heures vendredi.

Il est clair que les "vers" informatiques qui se propagent via les réseaux et les messageries, sont de plus en plus rapides et virulents. "Mimail", pour sa part, exploite une faiblesse d'Internet Explorer (IE), navigateur web de Microsoft, faiblesse révélée au public en avril 2003 !

Selon les informations fournies par le numéro un mondial du logiciel, "Mimail" se répand à travers le courrier électronique, uniquement si le destinataire du message infecté ouvre les fichiers joints (Zip "message.zip" puis html "message.html").

Ensuite, le virus se propage en utilisant les adresses électroniques collectées sur l'ordinateur concerné.

Malgré ce nouvel avertissement, Sean SUNDWALL, porte-parole de Microsoft, a tenté samedi dernier de minimiser le potentiel destructeur du virus sur la sécurité des réseaux informatiques. La menace est considérée comme "modérée". "Les dommages se limitent à du courrier électronique ennuyeux ", a-t-il affirmé.

Toutefois, comme toujours dans ces cas-là, Microsoft invite ses très nombreux clients à télécharger un patch censé sécuriser le système (www.microsoft.com/security/incident/mimail.asp).

Mardi 5 août 2003 "Mimail" infectait toujours...
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Le salut des spécialistes du décisionnel passe-t-il par l'assimilation ?
Microsoft veut investir dans la R&D
Une tempête sociale s'abat sur l'opérateur Verizon
Nouvelle video du Mitac
En rachetant Ximian, Novell se renforce dans les solutions Linux
Microsoft veut investir dans la R&D
Le salut des spécialistes du décisionnel passe-t-il par l'assimilation ?
Une tempête sociale s'abat sur l'opérateur Verizon
Nintendo s'en sort grâce à la Game Boy Advance (GBA)
Nouvelle video du Mitac
Haut de page