Microsoft va-t-il proposer ses licences en des termes "non-discriminatoires" ?

04 août 2003 à 00h00
0
Pour se conformer aux termes d'un accord passé avec le gouvernement américain, Microsoft a présenté vendredi dernier les mesures qui doivent permettre à ses concurrents d'accéder au code source de Windows "plus facilement et à moindre coût".

Pour mémoire, en novembre 2002, dans le cadre d'un des plus grands procès antitrust engagés contre le numéro un mondial du logiciel, le gouvernement des Etats-Unis, ex-plaignant, avait finalement opté pour une entente à l'amiable avec Microsoft.

Vendredi, l'éditeur a réaffirmé dans un communiqué qu'il travaille à la simplification des termes de ses licences, et ce afin que ses concurrents puissent accéder aux lignes de codes de Windows et ainsi développer des logiciels compatibles avec le plus vendu des systèmes d'exploitation pour PC.

Par ailleurs, sous la pression du Département américain de la Justice (www.usdoj.gov), la direction de Microsoft a déclaré qu'elle allait réduire de 100 000 à 50 000 dollars le montant des droits d'auteur exigés par l'éditeur par anticipation, et réviser sa stratégie de royalties, stratégie établie sur une base 1% à 5% des ventes des produits du titulaire d'une licence.

Selon les termes de l'accord validé par la juge Colleen KOLLAR-KOTELLY l'an dernier, Microsoft devait rapidement proposer ses licences en des termes "raisonnables et non-discriminatoires."

Or début juillet 2003, le Département américain de la Justice avait fait savoir à la juge fédérale en charge du dossier, que Microsoft ne s'était pas "totalement conformé" à sa requête. Quant aux concurrents de l'éditeur, ils estimaient la tarification des licences pour le moins "excessive".

Certains d'entre eux ont refusé de signer le protocole en l'état, malgré les signatures de grandes pointures de l'informatique : EMC, Network Appliance, , etc.

Enfin, dans le but de satisfaire aux exigences des autorités américaines, Microsoft a élargi les versions de sont système d'exploitation incluses à son programme de licences. Désormais, Windows 95 et 98 sont concernées, en plus des versions Me/ 2000 / XP et des version futures de l'OS...
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires

Haut de page