Microsoft EMEA lance son opération "anti-spam"

01 juin 2018 à 15h36
0
Après que la Commission fédérale du commerce (FTC - US Federal Trade Commission) ait obtenu plus de pouvoir pour contrer la progression du "spam", c'est au tour du "tout puissant" Microsoft de faire campagne.

La division EMEA (Europe, Middle East & Africa) du poids lourd de l'édition logicielle mondiale a annoncé mercredi avoir lancé une opération contre "l'envoi massif de courriers électroniques non-sollicités" le plus souvent publicitaires et/ou pornographiques.

Jean-Philippe COURTOIS, Président directeur général de Microsoft EMEA, a signalé que cette initiative vise à la fois à protéger les consommateurs, et à aider les entreprises européennes à réduire leurs coûts "d'environ 2,5 milliards d'euros par an". Cette somme représenterait la perte de productivité due au spam en 2002 (source Ferris Research) !

"Pour faire d'Internet un lieu sûr tant pour les particuliers que pour les entreprises", Microsoft veut optimiser ses solutions, soutenir l'auto-réglementation de l'industrie informatique, et favoriser de nouvelles mesures législatives.

Cet ambitieux et commercial projet a été salué par Phil JONES, "Assistant Commissioner" de l'autorité britannique Data Protection Authority (www.dataprotection.gov.uk) en ces termes :

"Bien que la législation joue un rôle de premier plan pour lutter contre le spam, l'application formelle de la réglementation ne suffit pas. Il est effectivement nécessaire de mettre en oeuvre une coopération inter-frontalière entre acteurs privés du secteur, gouvernements et instances législatives."

De son côté, Microsoft affirme que son portail MSN bloque d'ores et déjà 2,4 milliards de messages indésirables chaque jour... Quid de Hotmail et Outlook ?
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Quelle politique audiovisuelle pour une UE élargie ?
Le centre d'appels ESDI se développe de l'Est au Sud
SPV Invaders en version 1.00
Zope et Plone libèrent l'Aquitaine...Valley
HTC choisi Ericsson pour la partie radio de ses prochains smartphones
Quelle politique audiovisuelle pour une UE élargie ?
Le centre d'appels ESDI se développe de l'Est au Sud
SPV Invaders en version 1.00
AOL mise sur les contenus exclusifs pour sa chaîne haut débit
Zope et Plone libèrent l'Aquitaine...Valley
Haut de page