Guerre en Irak : CNN.com est sur les dents

20 mars 2003 à 00h00
0
"Decapitation Attack" titrait le portail Internet de CNN jeudi matin à 8h30, heure française. A la même heure, le Washingtonpost.com signalait : "Les forces américaines attaquent l'Irak", tandis que LeMonde.fr soulignait en Une : "La guerre a commencé."

Le 20 mars 2003, Bagdad s'est donc à nouveau réveillée sous les bombardements souhaités par la Maison Blanche, douze années après la première offensive américaine lancée contre l'Irak par le républicain George BUSH père.

L'actuel Président des Etats-Unis, George Walker BUSH fils, plus paternaliste que jamais, a signalé lors d'une allocution télévisée à 4h15, heure française :

"Chers concitoyens. A cette heure, les forces américaines et celles de la coalition ont engagé les premières opérations militaires pour désarmer l'Irak, libérer son peuple et défendre le monde contre un grave danger."

"Je dis à tous les hommes et femmes des forces armées américaines se trouvant actuellement au Moyen-Orient [...] que les ennemis affrontés vont connaître vos capacités et votre courage, le peuple que vous libérez va être témoin de l'esprit honnête et honorable de l'armée américaine."

"Nous venons en Irak avec respect pour ses citoyens, leur grande civilisation et les religions qu'ils pratiquent. Nous n'avons pas d'autre ambition en Irak que d'écarter une menace et remettre le contrôle de ce pays entre les mains de son propre peuple."

Avant de conclure par l'immuable : "Que Dieu bénisse notre pays et tous ceux qui le défendent."

Si l'on en croit les brèves publiées sur les site web du New York Times (www.nytimes.com), de CNN, du quotidien britannique The Times (www.timesonline.co.uk), et du Monde, les premières frappes américaines visaient Saddam HUSSEIN lui-même, ainsi que de "hauts responsables" irakiens.

Le Président irakien n'a pas été, semble-t-il, touché. Dans une allocution télévisée, Saddam HUSSEIN en tenue militaire a comparé ces attaques à "un crime honteux contre l'humanité".

La Guerre du Golfe de 1991 n'a pas entamé la logique dictatoriale de Saddam HUSSEIN, pas plus que les velléités impérialistes de l'administration américaine. Qu'en sera-t-il cette fois-ci ?

A l'heure de la seconde "guerre américano-irakienne", l'ONU craint une catastrophe humanitaire, les marchés hésitent, et le secteur des TIC tremble sur ses bases déjà fragilisées par l'éclatement de la bulle Internet.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

10 millions de smartphone cette année !
9Telecom lance ses services Internet sur SDSL
Conférence de Bill Gates au CTIA en vidéo
Ascential et Siebel mêlent qualité de données, CRM et e-business
Jayz2K superstar !!!
Conférence de Bill Gates au CTIA en vidéo
10 millions de smartphone cette année !
9Telecom lance ses services Internet sur SDSL
Ascential et Siebel mêlent qualité de données, CRM et e-business
Jayz2K superstar !!!
Haut de page