Alcatel inaugure son nouveau 3G Reality Centre en Allemagne

Par
Le 26 novembre 2002
 0

L’équipementier télécoms français inaugure officiellement son nouveau centre allemand d’expertise sur la téléphonie mobile de troisième génération (3G).

Alcatel, fournisseur d'infrastructures GSM/GPRS/EDGE, annonce l'inauguration officielle de son 3G Reality Centre ouvert à Stuttgart en Allemagne au mois de juin.

Le programme 3GRC a été créé dans le but avoué de renforcer le rôle
d'Alcatel sur le marché de la téléphonie mobile de troisième génération (3G/UMTS), tout particulièrement en Europe et en Asie.

Les 3GRC permettent à Alcatel et à ses partenaires (fournisseurs locaux de contenus/applications, fabricants de terminaux mobiles) de disposer d'un 'laboratoire' technologique.

Un labo pour quoi faire ? Pour développer, valider et tester des solutions de données mobiles avancées 2,5G/GPRS (global packet radio service), EDGE (enhanced data for GSM evolution), et 3G/UMTS (universal mobile telecommunications system).

Outre Stuttgart, plusieurs centres basés sur les solutions Evolium 3G d'Alcatel sont opérationnels : en Chine à Shanghai et Taipei, en Malaisie à Kuala Lumpur, au Portugal à Cascais, en France à Paris, et en Suède à Malmö.

D'autres mises en service sont prévues : avant la fin de l'année à Vimercate (Italie), et début 2003 au Japon, en Corée et en Australie.

En Allemagne, Walter DÖRING, ministre de l'économie du Land de Baden-Württemberg, était présent lors de la cérémonie d'ouverture du 3G Reality Centre de Stuttgart.

Mardi lors de l'inauguration officielle, les visiteurs ont pu expérimenter différentes applications d'Internet mobile : web browsing, accès à l'information en ligne, transfert d'images et de vidéo, streaming, jeux interactifs, etc.

Par ailleurs, le fournisseur de logiciels (cartographie et mobilité) PTV AG a d'ores et déjà testé au sein du 3GRC de Stuttgart son application NaviGuide disponible sur GSM/GPRS.

A l'avenir, PTV devrait utiliser l'infrastructure 3G/UMTS déployé à Stuttgart par Alcatel. Ce réseau de 10 km² permet, d'après l'équipementier, des transmissions de données d'environ 384Kbps.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités

scroll top