Netegrity membre du projet Liberty Alliance d'identification en ligne

Ariane Beky
22 novembre 2002 à 00h00
0
Netegrity a annoncé vendredi dans un communiqué avoir rejoint, en tant que "membre sponsor", le Liberty Alliance Project (www.projectliberty.org).

Né en septembre 2001, ce consortium compte 16 membres fondateurs : American Express, AOL , Bell Canada, Citigroup, France Télécom, General Motors, Hewlett-Packard, MasterCard International, Nokia, NTT DoCoMo, Openwave Systems, RSA Security, Sony, , United Airlines et Vodafone.

Le Liberty Alliance Project a pour but d'encourager le développement et le déploiement de spécifications "ouvertes et fédérées" d'identification sur Internet.

Les membres de l'Alliance veulent proposer une technologie commune qui permette à l'internaute de choisir l'entreprise à qui il transmettra des données privées lui donnant accès à plusieurs sites web, et ce à partir d'une seule identification.

L'authentification fédérée doit permettre une gestion sécurisée et distribuée des identités utilisateurs aussi bien dans l'entreprise, que sur les réseaux externes.

Le logiciel de contrôle d'accès SiteMinder développé par Netegrity intègre la spécification de l'Alliance.

"Le soutien de Netegrity à la spécification du projet Liberty Alliance offre la possibilité aux utilisateurs de disposer d'un modèle d'authentification solide", souligne Hervé SZAFIR, Directeur des opérations Europe du Sud de l'éditeur.

"Intégré aux environnements SSO des entreprises, ce modèle doit leur permettre d'étendre leurs activités à de nouveaux marchés et de mieux collaborer avec leurs partenaires", ajoute-t-il.

Netegrity travaillera également à l'interopérabilité avec d'autres standards de sécurité comme SAML (Security Assertion Markup Language).

De plus, en tant que "membre sponsor", Netegrity participera aux commissions politiques, marketing et technologiques du Liberty Alliance Project.
Modifié le 20/09/2018 à 15h39
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Le Royaume-Uni devrait interdire les ventes de voitures thermiques en 2030
Automobile : le gouvernement envisagerait un malus lié au poids des véhicules
Microsoft rachète Bethesda Softworks et l'ensemble de ses studios
Airbus dévoile ses trois concepts d'avion à hydrogène, opérationnel d'ici 2035
Après Bethesda, Microsoft tease, déjà, un autre rachat à venir ?
Voiture électrique : allez-vous sauter le pas et à quel prix ?
Batteries de voitures : et si on allait plutôt chercher les matériaux au fond des océans ?
Battery Day : des batteries révolutionnaires et une Tesla à 25 000 dollars sous trois ans
Données personnelles : Facebook menace de retirer ses réseaux sociaux d'Europe !
Il y a désormais plus de 10 000 distributeurs de Bitcoin dans le monde
scroll top