SFR teste la signature électronique sur mobiles

Ariane Beky
06 novembre 2002 à 00h00
0
En partenariat avec le Crédit Mutuel, SFR lance une expérimentation de la signature électronique à partir de téléphones mobiles à l'occasion de "Cartes 2002", salon des marchés de la carte à puce (5-7 novembre Parc des Expositions, Paris-Nord Villepinte).

Au cours de son projet pilote d'une durée de quatre mois, la filiale mobile du groupe Cegetel va proposer à plusieurs centaines de ses abonnés d'effectuer à distance des transactions sécurisées auprès de ses partenaires marchands (Allociné, Interflora, etc.) en utilisant leur signature électronique.

"Les clients testeurs" ont reçu une nouvelle carte SIM (subscriber identification module.)

Cette puce électronique insérée à l'intérieur d'un téléphone mobile pour identifier son utilisateur, intègre les éléments de cryptographie "nécessaires à leur signature électronique", signature dont "la valeur juridique est désormais équivalente à celle d'une signature manuscrite", souligne SFR dans un communiqué.

Comment ça marche ? Le testeur/abonné SFR passe commande à partir de son mobile, en retour le commerçant lui transmet les caractéristiques de cette commande dans un SMS (message texte court limité à 160 caractères).

A la réception du SMS, le client peut choisir de signer immédiatement la transaction en saisissant un code personnel à 6 chiffres, ou bien de mettre en attente la transaction afin de la signer plus tard - dans la limite de validité définie par le commerçant.

A la signature électronique, un message de confirmation de la transaction est envoyé au client par SMS. L'abonné aura la possibilité de consulter ses cinq dernières transactions.

A travers ce test, SFR souhaite "valider l'ergonomie du service proposé, dans une perspective de développement des transactions à distance (m-commerce, m-banking), fiabilisées, pour l'ensemble des acteurs, fournisseur et client final."

Pour mettre en place cette expérimentation, SFR s'est appuyé sur le savoir-faire de partenaires techniques dont . La SSII a assuré l'intégration des composantes du système, elle héberge également les serveurs nécessaires au bon fonctionnement du test.

De son côté Gemplus fournit les cartes SIM et les outils de vérification de la signature électronique, et Baltimore apporte son logiciel de certification de l'identité électronique des clients.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires
et respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Raspberry Pi 400 : le plus puissant de la gamme, avec, en prime, un brin de nostalgie
CES 2021 : notre récap' des meilleures tendances et annonces TV
CES 2021 : notre récap’ des meilleures tendances et annonces moniteurs PC
AWS et Arkéa Samsic s'associent pour déceler les champions cyclistes de demain grâce à la donnée
Minuit dans l'Univers, une ballade intime vers les lunes de Jupiter
Comparatif des meilleurs processeurs (2021)
Comment quitter facilement WhatsApp et migrer sur Signal en 7 étapes ?
L'année 2020 dans l'univers audio : entre timides évolutions et grandes promesses
Un étudiant retrouve 127 bitcoins (BTC) perdus depuis huit ans
Forfait mobile : toutes les promos du moment sur les forfaits 4G/5G sans engagement
Haut de page